Impact du libre echange sur la croissance economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2287 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION GENERALE

Le libre-échange est une doctrine économique qui prône la libre circulation des biens et des services entre les pays et selon lequel il convient de « laisser-faire » le marché et donc supprimer les entraves, c’est-à-dire les interventions extérieures comme la fixation des quotas de droits de douane par l'Etat afin d'aboutir à la meilleure situation économique possible.Cette idée nous laisse constater que l’échange serait mutuellement avantageux, et qu’il ne serait pas un jeu à somme nulle.
Depuis le début du 19eme siècle l’histoire du commerce international et la croissance économique sont étroitement liés et montre l’existence d’une corrélation entre les deux phénomènes. L’idée que le commerce international soit un facteur de croissance est très ancienne dansla pensée économique et remonte au moins à la pensée d’Adam Smith, toutefois si on fait la corrélation entre la période de crise et période de protectionnisme et le libre-échange dans les pays développés on constate qu’il y’a un lien direct, montrant ainsi que le protectionnisme se développe en période de crise et que le libre-échange prolifère en période de croissance, mais ceci n’empêche que leprotectionnisme est souvent un remède politique à une crise conjoncturelle pouvant ainsi amplifier les effets d’une déflation en diminuant encore les prix. Or cette solution reste toujours la plus mauvaise, vu que les monnaies peuvent être dévaluées ou évaluées et que l’on peut augmenter la masse monétaire de crise.
Historiquement le libre-échange n’est pas une condition suffisante pourcroitre, certes qu’un degré d’ouverture est indispensable à la croissance vu qu’on a jamais vu un pays a pu se développer tout seul et vivre isolé du reste du monde. Cependant certains pays se sont développés en étant plutôt des économies fermés, d’autres en étant des économies ouvertes, d’autres ont dépéri indépendamment de leur degré d’ouverture, mais ceux qui ont choisi de se fermer progressivementaux échanges sur une longue période ont systématiquement dépéri.
Donc historiquement il n’existe pas de théorie générale parce que tout simplement la croissance dépend de la combinaison d’un ensemble de facteurs et que les échanges ne sont qu’un adjuvant potentiellement très utile et qui n’est pas nuisible qu’aux pays qui auraient périclités.
Depuis la seconde guerre mondiale, la croissance estétroitement liée à l’accroissement des échanges et au 20eme siècle aucun des pays en voie de développement n’ont réussi à s’en sortir sans ouverture internationale et commercialiser avec les pays riches.
Vu l’évolution de l’économie mondiale et l’inégale répartition des richesses entre les pays, on peut conclure que le libre-échange n’est pas indispensable à la croissance des pays riches, mais ill’accroit et il est nettement plus bénéfique pour les pays en développement.
L’objet du présent travail serait à ce titre, de tenter à partir d’une analyse théorique et empirique d’élucider la nature de la corrélation entre le commerce international et la croissance économique.
Afin d’expliquer la nature de ladite corrélation, on a estimé une analyse opportune de la littérature. A travers cetteanalyse on tentera, dans un premier chapitre, d’évoquer les différentes théories du commerce international, partant des théories traditionnelles aux nouvelles théories afin de comprendre les facteurs responsables de l’évolution du commerce international à l’échelle mondial.
Dans un second chapitre, on essayera de mettre en exergue les facteurs explicatifs de la croissance, ainsi que le rôle ducommerce international dans la dynamisation ou l’inhibition de la croissance économique.
Dans un dernier chapitre, on traitera l’impact du commerce international sur la Tunisie. On essayera à partir d’une analyse descriptive de montrer la nature de la corrélation qui relie le commerce international et la croissance économique.

CHAPITRE 1 : LES THEORIES DU COMMERCE INTERNATIONAL : DES...
tracking img