Inde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Inde a toujours réussi à résister aux invasions, famines, persécutions religieuses ou soulèvements politiques et autres cataclysmes. Aujourd'hui, malgré les difficultés de composer avec de nombreuses ethnies, langues différentes et à la diversité géographique du pays, l'Inde tente avec un certain succès de demeurer une démocratie. 
La première civilisation importante se constitua aux environsde 2500 avant notre ère le long de la vallée de l'Indus (actuellement le Pakistan); cette civilisation subit les invasions des Indo-Aryens, lesquels implantèrent l'hindouisme, ainsi que leur culture et les structures sociales (dont les castes) encore en vigueur aujourd'hui.
3.1 Les premières invasions au nord

De1500 à 200 avant notre ère, les Indo-Aryens prirent le contrôle de tout le nord del'Inde en expulsant les Dravidiens plus au sud du sous-continent. Vers 500, le bouddhisme et le jaïnisme firent leur apparition dans le pays.
D’autres invasion suivront par la suite comme en 326 par Alexandre le Grand, avant que la dynastie Maurya y prenne le pouvoir…L'âge d'or de la civilisation hindoue coïncida avec le règne d'Harsa (606-647).
3.2 Les conquêtes musulmanes
Les musulmans serévélèrent des envahisseurs différents des autres, car ils tenaient à leur identité et tentaient d'imposer leur religion aux territoires conquis. À partir de 1206 et lors de la création du sultanat de Delhi, les musulmans accrurent leur influence qui dura encore plusieurs siècles; ils ne furent jamais absorbés par l'hindouisme.
Néanmoins, l'hindouisme réussit à se maintenir, ce qui prouvait auxmusulmans que l'Inde était un sol relativement peu fertile à la conversion; cela se confirma par la suite, car après 800 ans de domination musulmane, seulement 25 % de la population s'était convertie. Mais, de cette invasion, naquit une langue commune aux hindous et aux musulmans: l'ourdou qui est resté la langue d'une grande partie du nord de l'Inde et du Pakistan. Mais, aujourd'hui, l'ourdou est perçucomme la langue hindi (alphabet arabo-persan) des musulmans; l'hindi (alphabet devanagari), celle des hindous.
3.3 Le sud de l'Inde

L'Inde du Sud fut l'objet d'influences diverses en raison de ses liens commerciaux et maritimes bien établis avec l'Asie du Sud-Est, les Égyptiens et, plus tard, les Romains. De grands empires se succédèrent jusqu'en 1300 avec les invasions musulmanes. Celles-cin'affectèrent pas de façon permanente la région, mais, en 1336 un royaume musulman s'établit simultanément à l'établissement d'un royaume hindou. Ensuite, plusieurs royaumes se succédèrent jusqu'au grand règne de l'empire des Moghols. 

Du XVIe siècle au XVIIIe siècle, l'Inde fut essentiellement constituée de trois empires: les Moghols, les Rajputs et les Marathes.
3.4 Les colonisationseuropéennes

Les Portugais, avec Vasco de Gama en 1498, furent les premiers colonisateurs européens. Dès 1600, les Britanniques exercèrent leur pouvoir par la Compagnie orientale de l'Inde, qui établit plusieurs comptoirs commerciaux et controla l’ Inde pour le compte du gouvernement anglais pendant 250 ans. D'autres comptoirs commerciaux furent implantés par les Danois et les Hollandais et, en 1672,les Français s'établirent à Pondichéry. Les rivalités franco-britanniques s'accentuèrent autour du contrôle du commerce indien, mais les Français furent exclus de l'Inde en 1763 par le traité de Paris.
3.5 Les Indes britanniques

L'Inde resta sous la tutelle des Britanniques en 1858; le gouverneur général de l'Inde devint vice-roi. En 1876, la reine Victoria devint impératrice des Indes. En 1857,une première minuterie se manifesta, celle des bataillons indiens de l'armée du Bengale, mais elle ne toucha que le nord de l'Inde. Les Britanniques ne se vengèrent pas, mais l'administration du pays fut confiée au gouvernement britannique.
Les Britanniques considérèrent le pays comme une zone de prospérité financière et ils ne touchèrent pas à la culture, aux croyances et aux religions du...
tracking img