Introduction a l'audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Audit master 1 mangement finance
exam qcm sur 12 points et dissertation ou étude de cas
I.Introduction à l’audit
A.brainstorming
audit :
expression d'une opinion, image fidèle, régularité, sincérité,
contrôle, vérifier
seuil de signification: en fonction de la mission que ce soit audit contractuel ou légal c'est pareil. c'est le début, on fait le total du dividende, lesrendements... il n'y a pas de critères arrêtés, on peut mettre des seuils de signification en fonction de l'importance que l’on porte à ces résultats choisis. le seuil de signification est trés important
analyse des comptes cela représente 50% du temps
conseil sur l'efficacité
audit externe et interne: on ne va pratiquer que sur l'externe, expert-comptable ou commissaire aux comptes qui se déplace dansl'entreprise
CNCC: organisation au niveau national qui regroupe les commissaires aux comptes. (compagnie national des commissaires aux comptes.) il y a une crcc a chaque cour d'appel (compagnie régional des commissaires aux comptes)
diligences: le commissaire aux comptes ne peut faire uniquement des diligences directement liés aux missions
indépendance: le commissaire doit être indépendant del'entreprise qu'il est entrain de juger
amélioration: pour les années futures, en cas d'erreur, on peut la proposer qu'a partir du moment ou on est en audit contractuel.
méthode de circularisassions
B.définition
3 types de certification : le refus, la réserve, l'acceptation de certifier.
mission légales et contractuelles sont fort différentes
L’Audit légal représente 99% de l'audit fait par lecommissaire aux comptes. L’audit contractuel est celui réalisé par un expert-comptable il peut apporter des recommandations. l'expert-comptable a une obligation de conseil dans l'audit contractuel. l'audit contractuel ne peut porter que sur une partie des comptes. il n'émet pas d'avis sur les comptes, il ne peut pas refuser de certifier
- l'audit légal lui est complet.
C. historique
24juillet 1867 la loi sur les sociétés institut le commissaire de société. celle du 24 juillet 1966 l'activité de commissaire aux comptes est intégrée dans le code de commerce. la profession est organisée par décret le 12 aout 1969. il a été modifié le 27 mai 2005 et recodifié en aout 2006. en 1863, on avait besoin du commissaire des sociétés (élu par ses collègues) car c'est la fin de la révolutionindustrielle.
D. sources
a) textes de référence
est de manière générale le code du commerce. le décret du 25 mars 2007 sur la profession. ce décret porte uniquement sur la profession des commissaires aux comptes. la 8émé directive européennes et la norme ISA, ce sont les normes internationales de l'audit. cette norme est mondiale.
b) les instruments réglementaires et doctrinaux
les instrumentsréglementaires et doctrines: code de déontologie, les bonnes pratiques professionnelles, la doctrine professionnelle, et la doctrine de la CNCC.
c) les principes comptables:
Indépendance des exercices/spécialisation des exercices, au sein de ceux-ci il y a 4 références,
- l'article 123-21 du code de commerce, seuls les bénéfices réalisés à la date de clôture d'un exercice peuvent êtreinscrits dans les comptes. Cela signifie que l’on ne peut ni anticiper, ni réduire le bénéfice d'un exercice. la norme IASC paragraphe 7, les produits et les charges sont comptabilisés au fur et à mesure qu'ils sont acquis, engagées et enregistrées dans les états financiers de la période concernée. le PCG 99 article 313-1 seul les bénéfices réalisés à la date de clôture d'un exercice peuvent êtreinscrits dans le résultat de cet exercice.
- la non compensation: pas de compensation active/passive. article 123 alinéa 9 du code du commerce aucune compensation ne peut etre opéré entre les postes d'actifs et de passif du bilan ou entre les postes de charges et de produits du compte de résultat. article 130-2les éléments d'actifs et de passif sont évalués séparément.
- prudence: ecj 99 art...
tracking img