Investissements direct a l'etrangers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 91 (22580 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INVESTISSEMENTS DIRECTS À L’ÉTRANGER ET STRATÉGIES DES ENTREPRISES MULTINATIONALES
Sandrine Levasseur
Département des études de l’OFCE

Les investissements directs à l’étranger constituent certainement l’un des aspects les plus visibles de la mondialisation. Les entreprises multinationales représentent une part croissante de la production, de l’emploi et des échanges commerciaux dans lemonde. La production, si elle devient de plus en plus internationale, tend aussi à s’organiser selon un mode bien spécifique. Les différentes étapes du processus de production sont réparties sur un nombre croissant de sites, localisés dans différents pays. Le bien final vendu aux consommateurs dans un pays donné est de plus en plus issu d’un assemblage de composants fabriqués dans plusieurs pays. Si lafragmentation internationale de l’activité productive n’est pas un phénomène récent, l’ampleur du phénomène est, elle, bien nouvelle. Elle accroît, tout en les modifiant, les interdépendances entre les pays : ceux-ci sont liés via l’activité des multinationales le long de la chaîne des valeurs. Un nombre croissant de pays en développement participe au processus d’intégration verticale de laproduction. Toutefois, ces pays ne sont pas seulement des récipiendaires de l’investissement direct étranger. Des multinationales originaires de pays en développement, certes de taille modeste pour la plupart, apparaissent. Cet article s’attache essentiellement à montrer comment s’organise la production internationale, à quels motifs et déterminants elle répond, et quels facteurs la rendent possible.D

epuis le milieu des années 1980, les investissements directs étrangers (IDE) connaissent une croissance sans précédent. Plus encore, les IDE, lesquels consistent en la création d’unités de production à l’étranger ou en l’acquisition d’unités existantes, ont atteint ces dernières années des montants sans cesse records. Les fusions et acquisitions (FA) ont constitué le moteur essentiel de cesIDE. Ceci est tout particulièrement vrai pour l’implantation dans les pays développés où les FA transnationales, c’est-à-dire les FA entre des entités appartenant à des pays différents, ont représenté plus de 80 % des IDE à partir de 1995. Dans les pays en développement, si les
Mars 2002
Hors série

Sandrine Levasseur
créations d’unités de production constituent toujours la principalemodalité d’implantation, les acquisitions ont aussi augmenté en raison des privatisations d’entreprises et des dérégulations de certains secteurs d’activité. Dorénavant, presque tous les pays disposent d’une réglementation très favorable aux IDE. Selon la CNUCED (2001), entre 1991 et 2000, 1185 modifications au total ont été apportées aux régimes nationaux réglementant les IDE, dont 1121 (soit 95 %)visaient à faciliter ces investissements. Attirer les investisseurs étrangers — ou les maintenir sur le territoire — constitue en effet une préoccupation pour bon nombre de pays, compte tenu de leur impact vraisemblable sur des variables économiques clés comme l’emploi, l’investissement, la R&D, et donc in fine la croissance. L’assouplissement considérable du cadre réglementant les IDE a desincidences importantes sur les choix de localisation des entreprises : il permet aux entreprises de rechercher les sites qui correspondent le mieux aux différentes étapes de leur processus de production. Ceci est d’autant plus possible que les échanges commerciaux sont eux-mêmes libéralisés et que les progrès en matière de communication — notamment les nouvelles technologies de l’information et de lacommunication — permettent de lier à moindre coût les différents sites de production. L’ensemble de ces facteurs favorisent une plus grande dispersion des étapes du processus productif de l’entreprise au moment même où la concurrence se fait de plus en plus sur des produits à fort contenu technologique. Les différentes fonctions de l’entreprise s’internationalisent en vue d’optimiser les coûts,...
tracking img