Java

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
tvuxwzy|{~}€‚/ƒ…„,{~† ‚y
L'informatique a pris une place prépondérante dans notre vie de tous les jours durant ces
vingt dernières années. Elle est utilisée partout : pour la gestion des capteurs dans nos voitures,
pour aider les chirurgiens à opérer, pour les télécommunications, pour retirer de l’argent d’un
guichet automatique avec une carte à puce, etc. Cette formidable évolution futpossible grâce au
développement des technologies (aux progrès fulgurants de l’électronique) qui a permis, en autre,
la réduction de la taille des éléments de stockage d’information (les transistors) dans les
composants. Cette miniaturisation a permis d’augmenter la taille de la mémoire d’un composant et
donc de passer d’une programmation proche de la machine (assembleur) à une programmationhaut niveau avec, par exemple, des langages à objet (Java, C++, etc.).
Ce phénomène est en train d’apparaître dans le domaine très fermé des cartes à puces
intelligentes (les smart cards) très populaires en Europe et au Japon mais encore peu développées
aux Etats-Unis où on préfère utiliser les cartes magnétiques. Mais tout cela est en train de changer
grâce à l’apparition de nouvelles puces pluspuissantes permettant d’installer plusieurs
applications sur le même composant. Par exemple, elles pourront contenir des données aussi
disparates que de la monnaie électronique, des crédits téléphoniques, des informations médicales
utiles en cas d’accident, etc. Il y a un intérêt grandissant pour les cartes à puce (la demande
augmente de 40% par an [DRE98]). En effet, ces possibilitésd’authentification et de stockage
d’information permettent des accès sécurisés à l’Internet. Gemplus (un fabriquant de cartes à
puce) estime qu’il y en aurait environ 3 000 millions à la fin de 2001.
‡ˆ ‰Š‹Œ ŽŒv‘#‹Š“’ Žˆ ‹Š“”–•#—#’‹ Il y a deux sortes de cartes à puce : la carte à mémoire servant seulement au stockage
d’information utilisant la logique pour accéder à l’information (ex : unecarte de téléphone avec
50 crédits) et la carte à puce intelligente (celle qui nous intéresse dans ce rapport) qui est un miniordinateur.
Elle contient un micro-contrôleur 8 bits (les plus connus étant les composants 6805 de
Motorola et le 8051 d’Intel) qui a des propriétés de sécurité. Sa mémoire est composée de RAM
où sont stockées les données temporaires (i.e. ces données sont perdues lors dela perte de
courant), d’EEPROM où sont stockées les données sur le possesseur de la carte (ex : le numéro
de compte bancaire, la clé privée d’encryption, etc.) et de la ROM où résident les programmes de
la carte.
Le protocole ISO 7816 définit un ensemble de standards internationaux pour les cartes à
circuit intégré avec contacts que doivent suivre les programmeurs d’application pour que lesopérations soient possibles sur n’importe quel terminal (le lecteur de carte ou CAD : Card
Acceptance Device) dans le monde entier qui fournit le pouvoir électrique à la carte. La structure
de communication utilisée entre le CAD et la carte est un format standardisé de donnée : une
APDU (Application Protocol Data Unit) qui est un message de commande du CAD vers la carte
ou un message deréponse de la carte vers le CAD (cf. Figure 1).
˜™š›œ“žz˜Ÿœ ¡¢ £ ¤¥z¦.§z¨¤
© ª « ¬ ­ ® ¯ °± ± ²³ ­ ®
cla ins p1 p2 lc data le
´ µ ¶ · ¸ ¹ º »¼ ½¾ ¿¹
data Sw1 Sw2
Obligatoire
Falcultatif
4/27
À“Á indique la classe de la commande, ÃÄÅ le code de l’instruction à faire, Æ~Ç et È“É sont les
paramètres de la commande, ÊË est la longueur en octet des données, ÌÍ est le nombre maximum
desoctets attendus pour la donnés de l’APDU de réponse. ÎÏÐ et ÑÒ€Ó indiquent comment s’est
passée la commande (le mot d’état).
En mars 1996, un petit groupe d’ingénieurs de Schumberger au Texas ont souhaité
simplifier la programmation des cartes à puces tout en préservant la sécurité des données
[GUT98]. Presque immédiatement, ils ont analysé que ce problème avait déjà été posé par le...
tracking img