Je sais pas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHARLES BAUDE LAIRE : 1821-1867

Baudelaire est né à Paris d'un père de soixante ans et d'une mère de vingt-six ans. A l'âge de six ans, il est orphelin de père et dés 1828, sa mère se remarie avec le commandant AUPICK, ambassadeur et sénateur sous l'empire.

Révolté par ce mariage,, contraint de subir une éducation stricte, le jeune Baudelaire ne s'entend pas avec sonbeau-père. A onze ans, il est mis en pension à Lyon, ville où son beau-père vient d'être muté. Il est un élève solitaire et cynique.

En 1836, il est de retour à Paris et fréquente le lycée Louis-Le-Grand. Indiscipliné, il sera renvoyé en 1839, quelques mois avant de passer son baccalauréat, qu'il obtiendra malgré tout.

En 1840, il s'inscrit à la faculté de droit de Paris. il mène unevie étudiante dissipée et consacre plus de temps à ses loisirs qu'à ses études. Il contracte de nombreuses dettes dés cette époque. Il mène une vie de bohème au quartier latin, fréquente les milieux littéraires et devient le disciple de Théophile GAUTIER à qui il dédiera plus tard Les Fleurs du Mal

" Au poëte impeccable

Au parfait magicien és lettres françaises

A mon trèscher et très vénéré

MAÎTRE ET AMI

THEOPHILE GAUTIER

Avec les sentiments

de la plus profonde humilité

Je dédie

Ces FLEURS MALADIVES.

En 1841, fatigué de sa désinvolture et pour l'arracher à sa vie de scandale, le général Aupick le fait embarquer, à Bordeaux, sur un navire en partance pour les Indes. Très vite Baudelaire s'ennuie sur cebateau et il débarque à l'île Bourbon ( l'actuelle île de La Réunion) et rejoint la France. Ce bref voyage éveille Baudelaire à la poésie : l'exotisme, le soleil, la pureté du ciel et des êtres, la beauté des paysages de l'île Maurice, seront des thèmes récurrents dans nombre de poèmes des Fleurs du Mal.

Rentré à Paris, Baudelaire réclame la part de son héritage paternel et mène dés lorsune vie de dandy. Il a le goût du luxe, vit dans de riches hôtels, déjeune dans les meilleurs restaurants et s'habille avec élégance et raffinement. C'est une période heureuse pour l'homme et aussi pour le poète naissant puique c'est à cette époque que Baudelaire écrit les premiers poèmes des Fleurs du Mal.

Il se lie avec JEANNE DUVAL, la Vénus noire, mais leurs amours seronttumultueuses et souvent douloureuses. Plus tard, il fera la connaissance de MARIE DAUBRUN , l'enfant, la soeur de " L'invitation au voyage", puis d'APOLLINE SABATIER, " l'ange plein de bonheur, de joie et de lumières" de " Réversibilité". Ainsi, la vie affective de Baudelaire sera-t-elle essentiellemnet partagée entre ces trois femmes, différentes mais complémentaires : Jeanne, la sensuelle, Marie, la sageet la tendre, Apolline,la saintequ'il vénère.

Le patrimoine paternel se dilapide au rythme des nombreuses dépenses de Baudelaire et sa famille s'en inquiète. En 1844, à la demande de sa mère, un conseil judiciare contrôle l'héritage de Baudelaire : il ne peut plus jouir librement de ses biens ( aujourd'hui on parlerait de mise sous curatelle) et une rente annuelle de 200 francs ( cequi est peu) lui est allouée. Désormais, Baudelaire vivra très modestement et, dépensant le plus souvent son argent pour la drogue et l'alcool, il terminera sa vie dans la plus grande misère.

Baudelaire devient critique d'art et publie ses réflexions dans des recueils au titre évocateur : " Salon de 1845" ; " Salon de 1846" ; Salon de 1855" ( dont le sujet principal est l'expositionuniverselle qui se déroulait à Paris).

Il s'intéresse à la politique au moment de la révolution de 1848. Il écrit des articles dans un journal républicain, mais ses propos sont jugés trop excessifs par le directeur et il est vite congédié. de cette expérience malheureuse, Baudelaire ne conservera qu'un scepticisme amer pour la politique.

Il découvre l'oeuvre d'EDGAR POE et...
tracking img