Jean de sponde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (851 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean de Sponde (1557 - 1595)
Né dans le pays basque, d’un père calviniste. Jeune, il traduit Homère en latin, et compose des Amours, sonnets qui ne paraîtront qu’après sa mort.
Puis il se tournerésolument vers la foi, et compose des Méditations sur les Pseaumes qu’accompagnent un Essay de quelques Poemes Chrestiens, ensemble de stances et de sonnets d’inspiration religieuse, publié en 1588,puis oublié pendant deux siècles et demi (réédité en 1949).

Introduction
Le poème « Mais si faut-il mourir » est paru en 1588. C’est un sonnet issu du mouvement Baroque, où Sponde développele thème de la mort. Il s’appuie sur un texte imagé.
Jean de Sponde traite le thème de l’instabilité de la vie, c'est-à-dire sa fragilité. Il s’y rattache le thème fréquent de la mort avecl’idée que « la vie est un éclair ». Dans ce dernier recueil, il évoque la mort à l'œuvre dans le monde qui entoure l'homme.

Lecture
Mais si faut-il mourir, et la vie orgueilleuse,
Qui brave de lamort, sentira ses fureurs,
Les Soleils hâleront ces journalières fleurs,
Et le temps crèvera cette ampoule venteuse.
Ce beau flambeau qui lance une flamme fumeuse,
Sur le vert de la cire éteindra sesardeurs,
L’huile de ce Tableau ternira ses couleurs,
Et les flots se rompront à la rive écumeuse.
J’ai vu ces clairs éclairs passer devant mes yeux,
Et le tonnerre encor qui gronde dans lesCieux,
Où d’une ou d’autre part éclatera l’orage,
J’ai vu fondre la neige et ses torrents tarir,
Ces lions rugissants je les ai vu sans rage,
Vivez, hommes, vivez, mais si faut-il mourir.
Jean deSponde

Annonce des axes

Etude

I. Forme particulière du sonnet

- Structure claire, sonnet  brisé par cette époque, qui montre le désordre.
- On retrouve toujours la même structure : sujet +verbe + complément. C’est régulier, répétitif. « Flambeau » : métaphorique, qui va s’éteindre un jour.
- Du général au particulier, v. 1 à 14  processus d’anéantissement
- 1ère hémistiche...
tracking img