Jen sais rien moi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6585 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’anorexie mentale
« La phobie des kilos »
Introducti on :
Les premières descriptions de l’anorexie datent des années 1870, et un siècle plus tard, la multiplication  des cas identifiés par les médecins fait évoquer « une épidémie » chez les jeunes filles occidentales. L'anorexie est une maladie mentale qui se caractérise par le refus de maintenir un poids corporel normal, une crainte obsessive de prendre du poids et une perception déformée de la forme et de la taille de son  corps. La maladie se développe souvent à la puberté, au moment où le corps change et s'arrondit. On rappelle que le mot anorexie, qui signifie étymologiquement "absence d'appétit", est un terme  impropre. En effet, dans la maladie anorexique, l'appétit est conservé voire exacerbé, l'anorexique lutte contre la sensation de faim pour la dominer, la contrôler. Depuis une trentaine d’années on observe une augmentation du nombre des cas d’anorexie dans les  pays occidentaux,  Comment expliquer l’ampleur de ce  phénomène ?  Quelles sont les conséquences à la  fois physiques et psychologiques de  l’anorexie restrictive sur ces jeunes  filles ?

­ 1 ­

­ 2 ­

I

Les causes de l’anorexieEst il possible de savoir si une personne sera plus à risque qu'une autre face à l'anorexie? Les causes liées aux  troubles de l'alimentation demeurent fort nombreuses et complexes. De plus, de toutes les théories existantes,  aucune n'a su démontrer jusqu'à présent les causes exactes de ces maladies. Comme pour la plupart des troubles mentaux, différents facteurs peuvent intervenir. Les troubles alimentaires semblent liés au contexte  culturel.

De plus, ces dernières années est apparu le culte du corps: un corps idéal, mince, contrôlé, bien  loin du corps réel. Dans un climat où l'on privilégie les régimes amaigrissants, les séances  intensives de sport et les images de corps idéaux, il n'est pas étonnant que l'anorexie, trouble  associé à l'image de soi, se dégage.

I

1

. Les facteurs biologiquesCe sont en fait les facteurs génétiques : D'après des études récentes faites sur les familles d'anorexiques, un taux élevé de cas de troubles  alimentaires a été remarqué chez les membres d'une même famille sur la lignée directe. On  constate également en ce qui concerne une famille élargie aussi bien du coté maternel que du  coté paternel, une certaine tendance à l'anorexie. Cependant, ces conclusions ne sont pas suffisantes pour en déduire que ces troubles ont une  origine génétique. Effectivement, ce pourrait être expliqué par un certain milieu familial qui  s'étalerait sur plusieurs générations. Des études menées cette fois sur des vrais (monozygotes) et des faux (dizygotes) jumeaux  montrent que si un vrai jumeau est atteint d'anorexie, son frère aurait 30 à 50% de « chances » de développer la maladie. Par contre, les jumeaux dizygotes n'auraient que 10% de chances de concordance. Ces résultats  confirment donc qu'il y aurait une composante génétique dans la survenue de cette maladie. A l'heure actuelle, les spécialistes en la matière sont encore loin d'être d'accord sur la proportion  de ce qui découle de la génétique et la proportion de ce qui relève de facteurs socio­éducatifs.I

2

. Les facteurs socioculturels

Depuis les années 60, un terrain culturel favorable aux troubles alimentaires s'est  progressivement mis en place dans les pays occidentaux ; à partir de cette époque, le corps  souhaité par les femmes n'est plus un corps en bonne santé mais un corps dont le poids et les  formes sont contrôlés. Aussi, dans la société actuelle, on remarque une apparition croissante de tous les moyens  permettant le contrôle du corps : les régimes alimentaires, l'exercice physique intensif, les  solutions médicamenteuses. ­ 3 ­

Ce qui devient dangereux lorsque ces préoccupations deviennent une véritable obsession ; le but  étant si difficile à atteindre.

I

3

. Les facteurs familiaux
a

/ psychopathologie individuelle...
tracking img