La banque et les jeunes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

[pic]

[pic] [pic]

Sommaire

Remerciements 3

Introduction 4

Contexte 9

I/ Le contexte actuel du marché des jeunes actifs 11

A/ Le Jeune et la banque 11
• Le marché des jeunes qu’en est-il ?

• Qu’est ce qui amène l’infidélité des jeunes ?

• Qu’est ce qui joue en faveur de la fidélité ?

• Comment les banques fidélisentelles les jeunes, quelles offrent mettent-elles en place ?

B/ Le Jeune et la BPLC 19
• Le marché des jeunes et la Banque Populaire

• La relation client Banque/ 16-28 ans

• Les moyens mis en œuvre par la BPLC

C/ Le Jeune et l’agence 23
• La situation de Metz clercs

• La composition des Bases de données

• Les produits d’épargne des 16-28 ans

• Lesattentes des jeunes actifs

II/ La fidélisation des jeunes actifs 27

A/ Rappel du contexte 27

B/ La fidélisation des jeunes actifs 28
• Définition de l’action

• Déroulement de l’action

C/ Analyse des résultats 31
• L’action phoning

• Les ventes réalisées

• Les axes d’améliorations

Conclusion 36

Bibliographie 37

Annexes 38

REMERCIEMENTS

Jetiens à remercier l’ensemble de la Banque Populaire Lorraine Champagne et l’ensemble du CFA Banque et IUP Finance de Nancy, qui m’ont permis de réaliser ma Licence Professionnel Banque Assurance Finance dans le meilleur des cadres qu’il soit.

Un grand merci à mes différentes tutrices : Laurence MEYER et Mélanie HAMEL, ainsi qu’à toute l’agence de Metz clercs : Thomas SCHUTZ, DelphineTALAMONA, Mandy MARCHAL, Sophie CATALANO et à mon directeurs d’agence : Jean-Luc RENAUX.

Merci à Olivier CORTES, directeur du marché des jeunes qui m’a fournit des études concernant le marché des jeunes. Merci aux différents services de la BPLC qui ont assistés à la concrétisation et à la réalisation de ce projet. Ainsi qu’à la Direction des Ressources Humaines David MARCHAL, Nicolas GUARINONI ettoute l’équipe de formation.

Je tiens à remercier  Mr CHOPARD maître de conférence et responsable de la Licence Professionnelle de l’IUP Finance, et Mr RAIK employé de la Caisse d’Epargne au service de l’animation commercial, pour leur disponibilité, leurs conseils et leurs informations, ainsi que toute l’attention portée à mon projet.

Et un merci à tous les intervenants ;professeurs et professionnels, ainsi que Mme HAIRAY ; responsable de la formation.

INTRODUCTION

1er mars 2011, le nouveau PEL[1] fait son apparition ; nouvelles réglementations, nouveau mode de fonctionnement. Tout d’abord la rémunération changera, elle sera au minimum de 2.5% d’intérêts, révisable tous les six mois. Elle se calcule à partir d’une moyenne des taux d’intérêts à court, moyenet long terme constatés sur les marchés financiers. Ensuite, la prime d’Etat est toujours disponible à la souscription d’un prêt immobilier. Elle est de 1000€ minimum et peut aller jusqu’à 1525€ si cela concerne un prêt pour un logement vert : soit neuf avec la BBC[2] soit ancien avec la DPE[3]. Un troisième changement, la durée de vie du PEL : elle est fixée à quinze ans, la durée minimale esttoujours de quatre ans pour accéder aux droits à crédits[4]. Les versements sont possibles pendant les dix années qui suivent l’ouverture. Le dernier point pour ce nouveau PEL concerne la fiscalité ; les intérêts seront soumis chaque année aux PS[5], ce qui rend plus visible la fiscalité appliquée, et évite une « mauvaise surprise dès la 10ème année » ; c’est-à-dire voir un prélèvement concernantles PS. De plus, les intérêts restent exonérés à l’impôt durant les 12 premières années, dès cette date ils seront déclarés à L’IR[6]. Le PEL garde son objectif primordial : la constitution d’une épargne logement.

Le PEL est un produit d’épargne réglementé parmi d’autres. Qu’est ce qu’un produit réglementé ? C’est un produit qui est régi par l’état, qui dicte les plafonds, les planchers,...
tracking img