La calligraphie arabe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
| | |
|[pic] | |
| ||
| | |
| |ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE |
| |Marrakech|

LA CALLIGRAPHIE ARABE

Année universitaire : 2008-2009
PLAN

Introduction

Iière Partie : L’écriture arabe au temps des omeiyades et des abassides

A- Les 1ier développements de la calligraphie arabe
1 - Les écritures Coufiques
2 - La réforme de l’écriture arabe
3 - Le développement des écritures cursives4 - Les autres styles d’écriture arabe
5- Les écritures maghrébines

B- Les développements tardifs de la calligraphie arabe
1 - La calligraphie Ottomane
2- Autres styles de calligraphie

IIième Partie : Les innovations de Hassan Massoudy et Aji Mahdaoui

A - L'apport de Hassan Massoudy
B - Les prouesses d'AjiMahdaoui

Conclusion

Introduction

Selon l'encyclopédie Encarta, la calligraphie serait l’art consistant à représenter les différents caractères d'une écriture dans une forme élaborée afin de produire un effet esthétique.

La calligraphie, qui recouvre des caractéristiques différentes suivant les cultures, est l'expression artistique d'une écriture cursive ; elle estavant tout basée sur le travail du trait, réalisée le plus souvent à l'encre et appliquée au pinceau ou à la plume. L'effet décoratif peut être obtenu par des variations d'épaisseur de la ligne (en alternant les pleins et les déliés), un jeu sur l'inclinaison des différents caractères, un ajout de motifs décoratifs (lettrines) ou une stylisation des lettres. L'aspect esthétique peut être égalementrenforcé par la disposition des motifs, leurs correspondances, leur répétition. Elle est crée sur différents supports : dans les pays islamiques, par exemple, elle peut être gravée dans la pierre, composée à l'aide de mosaïques ou apparaître sur des pièces d'orfèvrerie, des tissus ou des céramiques.

La calligraphie arabe a atteint à travers la civilisation islamique un sommet deraffinement et d'harmonie jamais égalé. Dans certaines œuvres islamiques, l'écriture stylisée a été raffinée à tel point que l'élégance l'emporte sur la lisibilité.

L'écriture arabe a beaucoup évolué au cours de son histoire, prenant des formes variées suivant les supports et les usages. À partir de l'écriture arabe, les calligraphes ont été amenés à créer, selon les époques et leslieux, un certain nombre de styles. L’art de la calligraphie arabe a évolué vers deux formes maîtresses : le Koufique (rigide et anguleux) et le Naskhi (cursif, souple et arrondi). Ces deux styles de base ont engendré une multitude d'autres calligraphies.

Nous nous proposons dans ce modeste travail, de traiter la calligraphie arabe au temps des omeiyades et des abassides en première partieet nous citerons deux des plus grands calligraphes contemporains à savoir Hassan Massoudy et Nja Mahdoui en deuxième partie.

Partie I : L’écriture arabe au temps des omeiyades et des abassides
L’écriture s’est développée tardivement chez les Arabes du fait de leur état nomade qui favorisait surtout une culture orale. D’ailleurs, à la naissance de l’Islam, au début du VIIe siècle, le...
tracking img