La chevelure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (464 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La chevelure
Charles Pierre Baudelaire est un poète français, né à Paris le 9 avril 1821 et mort le 31 août 1867 à Paris. Il est l'un des poètes les plus célèbres du XIXe siècle : en incluant lamodernité comme motif poétique, il a rompu avec l'esthétique classique.
Ce poème n’est pas présent dans la première édition des Fleurs du Mal (1857). Il apparaît dans la seconde édition en 1861, avecle numéro XXIII. Baudelaire place ce nouveau texte dans la section « Spleen et Idéal », tout de suite après Parfum exotique.
La chevelure est un long poème de sept quintils (35 alexandrins). Il estcaractéristique de l’inspiration exotique fréquente chez Baudelaire (par exemple dans « Parfum exotique »). Tout laisse à penser que la figure féminine, lascive et sensuelle, évoquée par le poème estcelle de Jeanne Duval, la compagne métisse de Baudelaire (les poèmes XXII à XXXIX des Fleurs du mal constituent ce que l’on appelle le cycle de Jeanne Duval
On peut y observer deux thèmes : latransformation de la réalité par l’imagination, une rêverie exotique et sensuelle débouchant sur une expérience mystique.


1. La femme

1. Le pouvoir sensuel et envoûtant de la chevelure
Lachevelure est particulière : cheveux bleus, mèches tordues, senteurs d’huile de coco, de musc et de goudron,
La chevelure est comparée à la mer.
La chevelure est aussi tour à tour comparée à la pilositéanimale (toison, crinière, moutonnant, encolure), à l’ondulation des vagues (moutonnant, fortes tresses soyez la houle qui m’enlève), à une tente (pavillon de ténèbres tendues), à un mouchoir qu’onagite, au ciel (cheveux bleus (…) vous me rendez l’azur du ciel immense et bleu).
On retrouve l’arbre et l’homme, la sève, huile de coco, musc, rubis, perle, saphir, féconde
Il y a une chaleur :ardeur des climats, éternelle chaleur
Plaisir atteint grâce à la chevelure

2. Un imaginaire peuplé de souvenir
Des souvenirs dormants dans cette chevelure l3
Evocation de l’Afrique et de l’Asie...
tracking img