La chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une Chine plus puissante et mieux intégrée

La rapide montée de la Chine sur la scène économique mondiale depuis la crise financière de 1997 en Asie du sud-est a pris de nombreux observateurs par surprise. Pourtant ce n’est pas la première fois que la Chine tente de s’établir comme force économique mondiale. Sous la gouverne de Liu Shao-chi au début des années 60, dont son secrétaire était TengHsiao-ping, avait tenté une première réforme économique majeure en favorisant les villes et le développement industriel. Ce n’est que la résistance de Mao Tsé-toung et le déclenchement de la Révolution culturelle qui permit à celui-ci de reprendre le pouvoir et d’écarter Liu Shao-chi et Teng Hsiao-ping.

En 1978, Teng Hsiao-ping est réhabilité, après la mort de Mao Tsé-toung en 1976, et écarteHua Guofeng du pouvoir. Le retour de M. Teng signifie également un retour à une politique économique industrielle avec pour objectif le développement d’un marché de consommation. La libéralisation des structures économiques héritées de l’époque maoïste, libére aussi les énergies entrepreneurial de la Chine. Lentement mais sûrement, la Chine construira son économie et modifiera ses politiques pourdevenir un géant mondial.

La crise financière de 1997 a donné l’opportunité à la Chine de prendre sa place. L’éclatement de la bulle financière chez les tigres asiatiques (Indonésie, Thaïlande, Malaisie, Philippines et Brunei) qui ont entraînés dans leurs sillons les dragons asiatiques (Taïwan, Hong Kong, Corée du sud et Singapour) a permis à la Chine, demeurée à l’écart de l’économierégionale, d’intervenir et de prendre définitivement sa place dans la région. Comme le souligne François Raillon, directeur d'études au CNRS lors de son intervention prononcée lors du colloque du 21 novembre 2007, L'Asie du Sud-Est entre ses géants:

«La décennie qui vient de s’écouler a marqué un retrait de l’Asie du Sud-Est dans les affaires mondiales au profit de la Chine qui a raflé toute la misedes capitaux directs internationaux qui venaient jusque là s’investir en Asie du Sud-Est et qui sont partis en masse, depuis dix ans, vers la Chine et, dernièrement, vers l’Inde.»

Depuis cette crise, la Chine est devenu le joueur incontournable de l’économie mondiale et deviendra, dans quelques temps, la première économie mondiale. Nous assistons donc à un déplacement du pouvoir économique desmains des américains, qui l’avaient pris eux-mêmes des Britanniques.

L’intégration à l’économie mondiale

Depuis 1986, la Chine tentait de réintégrer les accords du GATT et à partir de 1996, devenir membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). La crise financière de l’Asie du sud-est à accélérer et facilité le processus pour la Chine. Deux raisons principales: La Chine a été, avec leJapon, le principal bailleur de fonds des pays touchés par la crise financière; et les difficultés économiques de ces pays ont fermé des marchés d’exportation pour les Etats-Unis et l’Europe. La Chine avec sa population de 1,5 milliards de personnes représente une alternative intéressante.

De 1996 à 2000, des négociations intenses entre les Etats-Unis, l’Union européenne et la Chine vapermettre à celle-ci d’adhérer à l’OMC en 2001. La Chine, en vertu des accords signés avec les Etats-Unis et l’Union Européenne, doit baisser ses tarifs et offre donc, à une économie mondiale fragile suite à l’éclatement de la bulle technologique, de nouveaux marchés d’exportations. En contrepartie, la Chine se voit attribué le statut de nation privilégiée aux Etats-Unis, permettant l’entrée massif deproduits chinois sur le marché américain.

L’ouverture de la Chine au monde a eu un impact immédiat sur l’économie de celles-ci. Les secteurs du vêtement et du textile ont grandement bénéficié de l’accord alors que les secteurs plus avancés technologiquement subirent la nouvelle concurrence des produits étrangers. Le tableau 2 indique les changements majeurs en Chine suite à l’adhésion de...
tracking img