La commune de 1871

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (516 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Commune De Paris 1871
Le 18 mars 1871, uneémeute éclate à Paris, sur la butte Montmartre. Adolphe Thiers, chef du gouvernement provisoire de la République, renonce à la réprimer et s'enfuit à Versailles. C'est l'amorce de la «Commune». Maîtres,malgré eux, de la capitale, les révolutionnaires et militants socialistes vont offrir à la bourgeoisie républicaine l'occasion de se débarrasser une fois pour toutes de la «question sociale». Il encoûtera 20.000 victimes.
Qu’est-ce qui a provoqué cette insurrection ?
Après la défaite de l'empereur Napoléon III et son armée à Sedan contre les Prussiens, la capitale est assiégée. Legouvernement, réfugié alors à Bordeaux, est contraint de signer un armistice le 28 janvier 1871 et de préparer des élections générales.
Le 17 février, Adolphe Thiers (73 ans), est élu «chef du pouvoirexécutif de la République française», il obtient de l'Assemblée nationale qu'elle ratifie les préliminaires de paix. Les Parisiens sont humiliés. Malgré la fin du siège et des pénuries alimentaires,ils se sentent trahis par leurs gouvernants. À Montmartre, le maire du XVIIIe arrondissement, Georges Clemenceau (31 ans), confirme le ressentiment de la population en proclamant : «On vous alivrés sans merci. Toute résistance a été rendue impossible».
L'Assemblée nouvellement élue est dominée les monarchistes, et part s’installer à Versailles, ville royale. Les parisiens, principalementrépublicains et socialistes, se révoltent : c’est le début de la Commune.
La Commune
Cette période insurrectionnelle qui dura environ 2 mois, du 18 mars au 28 mai 1871, se rattache aux autres« révolutions » du XIXe siècle (1830,1848). Elle établira une organisation proche de l'autogestion pour la ville. Selon Karl Marx, c'est la...
tracking img