La concurrence chinoise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (815 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Textile : Le Maroc et ses concurrents face à l’appétit chinois
17 mai 2007 - Commentaires? - En discuter sur les forums? -
La menace chinoise dans le secteur textile refait surface aprèsplusieurs mois de répit. Les textiliens marocains se veulent rassurants, mais l’échéance de la fin des quotas fait trembler les pays du pourtour méditerranéen.
La menace pèse sur des pays comme le Maroc, laTunisie, l’Egypte et la Turquie, qui exportent jusque-là près de 90% de leur production vers l’Europe. L’Espagne, premier client de l’habillement marocain depuis 2005 alors qu’elle était, en 2004déjà, son premier fournisseur, a détrôné la France. En retour, le Maroc achète près de 13% des produits textiles espagnols. Il est ainsi le deuxième client après la France qui en absorbe près de 15%. Quefont les voisins et principaux concurrents du Maroc ? La Turquie tient le haut du pavé des quatre principales ventes à l’UE en 2006, selon le Cedith (Cercle euroméditerranéen des dirigeantstextile-habillement).
Chandails, pulls, pantalons tissés, t-shirts, polos ou bas collants et chaussettes, le pays du Bosphore aura exporté vers l’Europe pour plus de 5 milliards d’euros en 2006. Loin derrière,la Tunisie tient la deuxième place avec 1,3 milliard, à peine devant le Maroc (1,2 milliard d’euros). L’Egypte, pour sa part, n’aura pas dépassé 275 millions d’euros. Ce sont les t-shirt, sous-pulls etpolos qui sont les plus exportés par ces pays vers l’UE. La Turquie en comptabilise près de 590.000, à 3,77 euros l’unité. Le Maroc, pour sa part en aura expédié 253.000 pour 2,97 euros. Il est moinscher donc que la Turquie, mais en exporte pour moitié moins.
Des quatre pays « benchmarkés » par le Cedith, il est d’ailleurs le moins cher pour les quatre catégories de produits. Chandails et pullsà 5,39 euros l’unité contre 6,92 par exemple pour la Tunisie ou encore 9,07 pour les pantalons tissés contre 10,56 pour la Turquie. Le secteur textile est le premier employeur industriel du...
tracking img