La conscience est elle l'origine de toute connaissance ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
" On a conscience avant, on prend conscience après. " C'est ainsi qu'Oscar Wilde nous montre la complexité qu'engendre la définition de la conscience. Car finalement l'on peut surtout la définir par des négations, c'est à dire que ce sont les pertes de conscience par intermittences qui nous signalent son existence. Conscience veut dire littéralement " Avec science ", elle désigne l'ouverture àl'environnement, le discernement du bien et du mal, c'est à dire la conscience morale, mais elle implique aussi la connaissance. Cette dernière, quant à elle, désigne nos certitudes, nos compréhensions, ce qu'on à présent à l'esprit comme un objet réel ou vrai : concret ou abstrait ; physique ou mental. On a comme connaissances ce que nous sommes capables de former l'idée, le concept voir l'image,ce dont nous avons la certitude qu'il existe.
Ainsi on peut donc se demander si la conscience est la base de notre savoir, si elle définit nos certitudes et notre appréhension du monde. Finalement, la conscience est elle le fondement de toutes nos certitudes ?
On pourrait en effet affirmer que toutes nos connaissances sont le fruit de notre conscience, mais la conscience n'implique pasforcément la connaissance et celle ci est a priori déterminée par d'autres facteurs plus déterminants que la conscience. Enfin ces deux concepts sont forcément intimement liés et interdépendants.

Tout d'abord, on pourrait considérer la conscience comme bel et bien l'origine de tout notre savoir.
Cela signifierait que toutes nos connaissances sont liées à notre conscience de soi, et qu'elles ysont puisées. Cette théorie vient d'une tradition venant de Descartes et qui s'avère être l'une des deux conceptions de la philosophie : elle considère que c'est l'intériorité de la pensée qui va fonder toutes certitudes a priori et sans recours direct à la connaissance du réel. Selon Saint- Augustin, la vérité de la vie de la conscience serait une évidence insoutenable qui constitue donc le critèrerecherché pour définir le savoir : " C'est par une science intérieure que nous savons que nous vivons. " Le fondement de toute vérité serait le savoir pensant et ainsi, la pensée représenterait ce qu'il y a de plus concret et d'antérieur à tout le reste. L'accès immédiat à soi même est donc une donnée immédiate au fondement de toute connaissance.
Aussi, cela implique la recherche de Descartesd'un point fixe tel le point d'Archimède sur lequel se fonderaient toutes les connaissances certaines et indubitables. Il insiste sur le rôle de la pensée et son autonomie pour finalement conclure le fait que c'est la détermination de la pensée qui constitue selon lui le point d'ancrage et de départ de toute connaissance objective c'est à dire de la science dont la philosophie est le fondementabsolu. "Je suis, j'existe est nécessairement vraie, toutes les fois que je la prononce ou que je le conçois en mon esprit.". Comme le dit Descartes, la certitude d'exister dépasse l'industrie d'un Malin Génie ou d'un Dieu à le tromper, car la conscience lui fait savoir son existence. C'est à dire qu'il prend conscience de son existence dès qu'il peut le penser. La conscience est donc l'origine de sacertitude de vivre.
Cependant la conscience est une condition nécessaire à nos connaissances soit, mais elle n'est pas suffisante. Les connaissances peuvent être tirées d'autres sources que la conscience et peuvent être influencées. En effet le scepticisme peut remettre en cause toutes nos connaissances par le caractère matériel et trompeur des sens, mais aussi la philosophie cartésienne prouvel'existence d'un malin génie qui emploierait tout ses moyens pour nous tromper. Et donc toute connaissance, sauf celle de notre existence, pourrait être erronée.

Si nos connaissances peuvent être le produit de la conscience, celle ci n'implique pas forcément la connaissance qui comporte elle même d'autres déterminants.



En effet nos connaissances ont d'autres sources comme les...
tracking img