La conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (973 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La conscience

I. Qu’est ce qu’être conscient ?

1. Texte de Hegel

L’homme à une double existence.
Les choses de la nature n’existent qu’immédiatement / L’homme existe de façon médiat
Leschoses physiques n’ont pas d’esprit, l’homme pense, essaie de se connaître. L’intermédiaire entre l’homme et lui-même est la pensée.
- Conscience de soi … En théorie : L’idée que l’on se fait desoi n’est qu’une tentative, l’homme cherche à savoir ce qu’est l’être humain en général. L’homme recherche ce qu’est son essence : Ce que l’on est, on le tire de soi-même et de l’extérieur.
-Conscience de soi … En pratique : L’homme prend les choses de la nature et les transforme de manière gratuite ( l’art ) pour sa propre utilisation, sa satisfaction, afin de retrouver une forme extérieure desa propre réalité. Il marque la nature de ce qu’il est lui-même.

2. L’homme et l’animal

3. Entre l’homme et l’animal, y’a-t-il une différence de nature ou de degrés ?

Descartes : Différencede nature. L’homme est un composé de corps et d’âme. Les animaux n’ont pas d’âme, ils ne pensent pas. Même les hommes les plus stupides pensent : ils parlent donc expriment ce qu’ils pensent. L’animaln’agit que par passion, c'est-à-dire des excitations qui le font réagir. Théorie des animaux machines on peut expliquer le comportement des animaux par l’instinct. Théorie radicale : l’homme a uneessence qui lui est propre, l’animal à une autre nature.
Montaigne : Différence de degrés. Certains animaux sont plus intelligents que certains hommes, ils témoignent de comportements intelligents.C’est une question de degrés, cela n’en fait pas un être différent. On peut établir une hiérarchie et au sommet l’homme : l’homme descend du singe, il n’en est qu’un espèce améliorée. La différence entrel’homme est l’animal n’est pas fondamentale. Pas d’hérédité chez les animaux, pas d’évolution dans la société.

4. La conscience morale.

Rousseau : L’homme possède la capacité de juger du...
tracking img