La consommation de cannabis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 84 (20791 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail de recherche documentaire
Méthodologie
Séminaire d'initiation à la démarche scientifique

----------------------------------

“Je soussignée,X, étudiante en 1ère Baccalauréat, déclare par la présente que le travail ci-joint est exempt de tout plagiat et respecte en tous points le règlement des études en matière d'emprunts, de citations et d'exploitation de sources diverses signélors de mon inscription à l'ICHEC, ainsi que les instructions et consignes concernant les notes en bas de page, bibliographie, etc. mise à ma disposition sur ICHECCAMPUS.

Par ma signature, je certifie sur l'honneur avoir pris connaissance des documents précités et que le travail présenté est original et exempt de tout emprunt à un tiers non-cité correctement.”

Date:Signature:

« Il estvraiment superflu, après toutes ces considérations, d’insister sur le caractère immoral du haschisch. Que je le compare au suicide, à un suicide lent, à une arme toujours sanglante et toujours aiguisée, aucun esprit raisonnable n’y trouvera à redire. Que je l’assimile à la sorcellerie, à la magie, qui veulent, en opérant sur la matière, et par des arcanes dont rien ne prouve la fausseté non plusque l’efficacité, conquérir une domination interdite à l’homme ou permise seulement à celui qui en est jugé digne, aucune âme philosophique ne blâmera cette comparaison. si l’Eglise condamne la magie et la sorcellerie, c’est qu’elles militent contre les intentions de Dieu, qu’elles suppriment le travail du temps et veulent rendre superflues les conditions de pureté et de moralité ; et qu’elle,l’Eglise, ne considère comme légitimes, comme vrais, que les trésors gagnés par la bonne intention assidue. Nous appelons escroc le joueur qui a trouvé le moyen de jouer à coup sûr ; comment nommerons-nous l’homme qui veut acheter, avec un peu de monnaie, le bonheur et le génie? C’est l’infaillibilité même du moyen qui en constitue l’immoralité, comme l’infaillibilité supposée de la magie lui imposeson stigmate infernal. Ajouterai-je que le haschisch, comme toutes les joies solitaires, rend l’individu inutile aux hommes et la société superflue pour l’individu, le poussant à s’admirer sans cesse lui-même et le précipitant jour à jour vers le gouffre lumineux où il admire sa face de Narcisse ? »

Extrait issus des essais intitulés
« Les paradis artificiels » de
Charles Baudelaire
1860Table des matières

IntroductionP. 6
Question de départ et phase exploratoireP. 8
Question de départP. 8
Méthode pour trouver les sourcesP. 9
Synthèse des sourcesP. 9
Qu'est ce que le cannabis ?P. 9
Cannabis et législationP. 11
Culture du cannabisP. 11
Le cannabis, une drogue dure ou une drogue douce ?P. 12
Cannabiset dépendanceP. 12
Risques du cannabis P. 13
Qui en consomme ?P. 15
Qu'est ce qui pousse les adolescents belges à consommer
du cannabis?P. 16
Le cannabis à BruxellesP. 18
La prévention contre le cannabisP. 18
Arrêter le cannabis P. 19
Conclusion P. 19
Construction du modèle d'analyseP. 21
ProblématiqueP.21
HypothèseP. 22
Tableau d'analyse conceptuelleP. 25
Justification des choix d'indicateursP. 26
Outils de récolte de données et observationP. 27
Le sondageP. 27
Analyse des donnéesP. 28
RésultatsP. 28
Analyse des résultatsP. 28
Confrontations des données avec l'hypothèseP. 28
Vérification de l'hypothèseP. 28ConclusionsP. 28
Conclusions généralesP. 29
BibliographieP. 31
OuvragesP. 31
SyllabiP. 31
Thèses & mémoiresP. 31
SitesP. 31
Liste des annexesP. 32
AnnexeP. 34


Introduction:

Etant étudiante en première bac à l'ICHEC, dans le cadre du cours d'Activité d'Intégration Professionnelle, il nous a été demandé de réaliser un travail sur un sujet au choix, tout en suivant une démarche...
tracking img