La contraception

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:frame} {draw:frame} {draw:frame}
Introduction :
La contraception est un ensemble de méthodes permettant d’éviter toute grossesse indésirée que ce soit pour l’homme ou pour la femme.
Il faut savoir qu’aucune méthode contraceptive n’est sure à 100% même si certaines ont un pourcentage d’efficacité très élevé. On peut regrouper ces méthodes en 2 grandes catégories : les permanenteset les temporaires.
Nous commencerons donc par un historique de la contraception regroupant les dates importantes, puis nous verrons en 2 autres parties les méthodes permanentes et temporaires ainsi que leur efficacité et leur fonctionnement.
{text:list-item} Durant l’antiquité, les hommes utilisaient toutes sortes de méthodes comme par exemple en Mésopotamie où les femmes utilisaientdes pierres qu’elles introduisaient dans leur vagin ou encore en Egypte où l’on créait des potions.
{text:list-item} La ligature des trompes
Cette méthode a une efficacité de 99,5 % et les complications sont rares mais néanmoins possibles comme une infection.
{draw:frame}
{draw:frame} {draw:frame}
La vasectomie
Cette intervention est une contraception définitive pour leshommes. Pendant l’opération, on coupe et bloque les canaux déférents pour que les spermatozoïdes de se mélangent pas au sperme. Ainsi, puisqu’il n’y aura plus de spermatozoïdes dans le sperme, l’homme ne pourra plus féconder sa partenaire. Cependant, il pourra toujours éjaculer car la vasectomie ne touche pas les glandes responsables de la production du sperme. La seule différence est que sonsperme ne contiendra plus de spermatozoïdes. Comme les testicules continueront à produire les spermatozoïdes, ils seront évacués par l’organisme dès qu’ils mourront.
Cette méthode a une efficacité de 99,5 %. Le seul inconvénient c’est que la stérilisation n’est pas immédiate car il subsiste toujours des spermatozoïdes actifs dans le sperme. Il faut entre 15 et 20 éjaculations pour les éliminer.{draw:frame} {draw:frame}
{text:list-item} {text:list-item} La pilule
Il existe 2 sortes de pilule :
{draw:frame}
La pilule œstro-progestative est celle qu’on choisi d’utiliser le plus souvent. Comme son nom l’indique elle contient des œstrogènes et des progestatifs. Elle sert à bloquer l’ovulation. Elle doit être prise 3 semaines puis ensuite onl’arrête une semaine. C’est durant cette semaine que les règles ont lieu.
Contrairement à l’autre pilule, elle doit être prise en continu.
Ces pilules sont disponibles par prescription du médecin ou du gynécologue. Suivant la pilule, elle peut être remboursée ou non.
Contraception d’urgence ou « pilule du lendemain »
En cas d’échec d’une méthode contraceptive comme un oubli de pilule ou unpréservatif qui craque, ou même malheureusement d’un viol, ou encore d’un rapport sexuel non protégé, il existe une contraception orale d’urgence pour éviter de tomber enceinte.
Cette pilule contient les mêmes hormones que dans une pilule normale mais avec des doses différentes. Elle doit être prise le plus tôt possible ou maximum 3 jours après pour une efficacité optimale car plus on attend,moins elle est efficace.
Elle est disponible sans prescription médicale dans les pharmacies, infirmeries scolaires, cliniques médicales, urgences des hôpitaux et CLSC (
{text:list-item} {draw:frame} Le préservatif masculin
Les préservatifs sont les seuls moyens de protection contre les infections sexuellement transmissibles. Il est aussi utilisé comme moyen contraceptif. C’est laméthode la plus utilisée chez les adolescents du fait de sa facilité d’accès et d’utilisation. C’est une membrane de forme cylindrique en latex ou polyuréthane dont on recouvre le pénis en érection avant la pénétration. Il possède un réservoir qui retient le sperme au moment de l’éjaculation. Il existe sous différentes tailles, couleurs, spécialités (fruités, fins…), avec ou sans spermicides,...
tracking img