La crise financieres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4006 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Europe face à la crise financière

Introduction :

Le retournement du marché immobilier américain et la crise des crédits hypothécaires à risque qui l'a accompagné ont provoqué une crise financière qui a fragilisé les banques, précipité la chute des indices boursiers et déprimé l'économie réelle au travers de différents canaux de transmission. Si les Etats-Unis ont été les premiers touchéset craignent une récession, l'Europe n'est pas épargnée : ses banques ont enregistré des pertes importantes, certains Etats membres sont à leur tour confrontés au retournement de leur marché immobilier et à ses conséquences, et les bourses ont plus souffert encore qu'outre-Atlantique. L'économie européenne n'est pas menacée de récession mais la croissance ralentira substantiellement en 2008, enparticulier au Royaume-Uni et dans la zone euro. L'analyse des causes de la crise financière actuelle et de son impact en Europe permet d'établir un certain nombre de propositions sur laquelle l'Europe peut s'appuyer pour limiter les effets négatifs et tirer les leçons pour l'avenir :

- si la stabilité des taux directeurs de la BCE a été jusqu'à présent justifiée par les tensions sur les prix etla résistance apparente de l'économie de la zone euro, les nouveaux signes de ralentissement devraient réduire le risque inflationniste et conduire la BCE à abaisser graduellement ses taux d'intérêt à partir du second trimestre 2008.

- L'Espagne, le Royaume-Uni et l'Irlande, qui sont exposés au recul de leur marché immobilier et qui disposent de finances publiques saines, pourraientopportunément soutenir l'activité par des mesures temporaires de politiques budgétaires en faveur de la consommation et de l'investissement.

- les banques doivent faire preuve dès maintenant et à l'avenir de transparence sur leurs engagements, sur l'utilisation des produits complexes issus de la titrisation des créances et sur les risques associés. Un effort de standardisation des produits et la créationde marchés organisés pour les titres à revenus fixes et les dérivés de crédit seraient bienvenus.

- les règles applicables aux agences de notation doivent être revues pour mettre fin aux conflits d'intérêt dans lesquelles elles sont prises et éviter que les investisseurs ne soient induits en erreur.

- la supervision bancaire doit être renforcée au niveau communautaire à travers unecoopération plus poussée entre les autorités nationales, la création d'un système prudentiel unique pour les banques opérant dans plusieurs Etats-membres et la publication d'un rapport commun par le Comité européen des superviseurs bancaires et les banques centrales sur la stabilité financière dans l'Union européenne.

1. Les causes de la crise financière actuelle

1.1. L'explosion de la bulleimmobilière américaine et les défaillances des emprunteurs à risque

La crise financière trouve sa source dans le retournement du marché immobilier aux Etats-Unis et les pertes qu'il a entraînées pour les acteurs du marché des prêts hypothécaires à risque, les désormais fameux "subprime mortgages". Paradoxalement, l'explosion de la bulle immobilière américaine n'est pas une surprise. Dès 2003, de nombreuxobservateurs, y compris au sein de la Réserve fédérale américaine (Fed) [1], ont souligné que la hausse des prix de vente de l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis suivait une tendance qui ne pouvait s'expliquer complètement par la croissance de l'économie et de la population ou la faiblesse des taux d'intérêt entretenue par la politique monétaire d'Alan Greenspan [2]. C'est ce que montraitRobert Shiller [3] qui faisait un parallèle entre les bulles immobilière des années 2000 et financière de la fin des années 1990, et s'attendait à ce que les mêmes causes produisent les mêmes effets, autrement dit que des mouvements spéculatifs trop éloignés des réalités objectives, qui ont d'abord provoqué la tendance à la hausse, débouchent sur une correction brutale du marché.

Les prix de...
tracking img