La detente (1962-1979)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA DETENTE (1962-1979)
1/ La Détente, définition et origines
a/ Qu’est-ce que la Détente ?

Dans l’histoire des relations internationales, la crise des fusées de Cuba introduit une rupture majeure. La peur de l’irréparable permet, dès l’année suivante (1963), de jeter les bases d’une période de Détente entre Soviétiques et Américains qui devait durer au moins jusqu’en 1975. Cette Détente estperceptible en de nombreux domaines. Les deux Grands amorcent un dialogue afin de limiter la course aux armements : ils deviennent en quelque sorte des “adversaires-partenaires”. C’est aussi la fin des grandes crises directes est-ouest comme en a connu la période précédente (les deux crises de Berlin, Cuba) et la multiplication d’accords et d’échanges entre les deux camps dans des domainesvariés. 
Pourtant, des signes nombreux montrent clairement que cette Détente ne marque pas la fin de la guerre froide : elle ne signifie en effet ni la fin des tensions ni la fin des conflits. Quelle est donc la teneur exacte de cette période dans les relations internationales ? C’est tout le problème de cette période : quelle réalité ce terme de Détente recouvre-t-il exactement ? Quels en sont sesaspects mais aussi ses limites ? Pour tenter de répondre à ces questions, il semble tout d’abord necessaire de s’interroger sur les origines précises de cette Détente, puis d’en souligner les aspects les plus caractéristiques, avant d’en observer les faiblesses, préludes à une nouvelle période de tensions à partir de 1975.
b/ Aux origines : 

- les craintes après Cuba
La crise de Cuba d’octobre 1962où Américains et Soviétiques se sont opposés a été la crise la plus grave de la guerre froide : le monde entier a cru à l’imminence d’une guerre nucléaire. Cette crise marque le début réel de la Détente. Chacun a pu constater les dangers de “l’équilibre de la terreur”. Aussi, il devient vital de pouvoir communiquer rapidement afin de désamorcer toute nouvelle crise. Un des premiers signes de laDétente est l’installation du “téléphone rouge” début 1963 entre E.U et URSS afin de faciliter la communication entre les deux Grands en cas d’urgence.

- Les E-U ont le besoin de souffler
Lyndon Johnson puis surtout Nixon (pdt républicain de 1968 à 1974) et son secrétaire d’Etat Henry Kissinger, ayant pris conscience d’un relatif déclin des E.U. au début des années 60 (Sputnik, peu à peu lebourbier vietnamien, montée de la concurrence économique du Japon et de l’Europe), sont résolus à ne plus voir leur pays s’épuiser à jouer seuls le rôle de gendarme du monde, d’autant que Kissinger est convaincu que l’on s’oriente vers un monde qui va inévitablement devenir multipolaire. D’où la necessité d’être plus souple : à la confrontation avec l’est il faut substituer la négociation. Kissinger,très anti-communiste, accepte la “coexistence avec le diable” (l’URSS) si celui-ci accepte de modérer sa conduite. Peu importe ce que font les soviétiques chez eux du moment qu’ils se comportent de façon “raisonnable” à l’extérieur, c’est à dire qu’ils acceptent de préserver un certain équilibre.
Pour inciter les soviétiques à respecter la Détente, les EU vont jouer une puissance communistecontre l’autre (d’où le voyage de Nixon en Chine en 1972) et accepter de multiplier les échanges avec l’URSS pour la rendre plus solidaire du camp occidental, en espérant ainsi, peut-être un peu naïvement, que certains principes de démocratie et de libéralisme pénètrent en URSS.

- L’URSS espère des avantages concrets
Les Soviétiques entendent ne renoncer ni à la compétition idéologique avecl’occident, ni à faire avancer leurs pions là où c’est possible. Les principes sont - officiellement -, avec Brejnev, les mêmes qu’avant : objectifs révolutionnaires à long terme, accomodements avec l’adversaire dans le présent. Brejnev déclare d’ailleurs en 1973 : “Oui à la coexistence des Etats, mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que le socialisme s’étende à toute la terre....
tracking img