La droite en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1464 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La droite en France

Un Parti politique est une Association organisée qui rassemble des citoyens unis par une philosophie ou une idéologie commune, dont elle recherche la réalisation, avec comme objectif la conquête et l’exercice du pouvoir. C’est donc une organisation au service d’une idée.
En politique, l'usage consiste à diviser les partis politiques en catégories générales quiformalisent une division bipartisane : la droite et la gauche, auxquelles on peut ajouter le centre.
Historiquement, lors de la Révolution Française, les membres de l'Assemblée Constituante qui étaient favorables au roi avait pris l'habitude de se placer à droite de l'hémicycle, tandis que ses opposants s'installaient à gauche. Ce positionnement droite/gauche au sein de l'Assemblée nationale est demeuré,même après la fin du monarchisme, hormis pendant la première Assemblée nationale structurée en "gironde", en bas, (députés proches du pouvoir) et en "montagne", en haut (députés de l'opposition).
Politiquement, le terme "droite" désigne des courants ou partis mettant en avant la rigueur morale et un certain conservatisme, ce qui fait qu'en France, les hommes politiques ont longtemps refusé de sedéfinir comme étant de "droite". Le conservatisme est l'opinion ou l'état d'esprit de ceux qui refusent les innovations politiques, sociales et même techniques et qui soutiennent les partis dits conservateurs. Il s'oppose au progressisme. L'ordre, le travail, la famille et la responsabilité individuelle sont plutôt considérés comme des valeurs de droite, tandis que la gauche s'intéressedavantage à la justice sociale, l'égalité, la solidarité, l'humanisme, la laïcité.
Nous pourrons nous demander quels sont les principes de la droite et en quoi consiste t-elle ?
Nous verrons donc dans une première partie quelles sont les différentes droites, puis nous verrons dans une seconde partie les différentes tendances de ce partie, enfin nous illustrerons l’exemple de la 3e République.

I)Les différentes droites
Droite(s) en France
Il y a plusieurs droites en France, René Rémond en avait distingué trois :

• A. Une droite originairement contre-révolutionnaire, que l’Action française et diverses ligues ont représentée au XXe siècle. C’est la droite légitimiste, qui dérive directement du catholicisme, alors que la droite orléaniste est majoritairement protestante (voirci-après). Elle est légitimiste car originairement pour le rétablissement de la monarchie. En même temps c’est une droite qui cultive les valeurs de l’expérience. Pour cette droite, la vertu principale n’est pas de se fier à la raison, mais à la leçon des choses et aux faits. Elle pratique et valorise le loyalisme. Cette droite semble aujourd’hui peu présente sur la scène politique française.
• B. Unedroite libérale, orléaniste. Elle est apparue avec la seconde restauration de 1830. C’est une droite attachée aux valeurs de l’argent, de la production. Elle soutient également les différentes académies. C’est une droite de notable pour laquelle les valeurs sont : le savoir, la raison, la sagesse. C’est une droite qui s’est ralliée assez difficilement à la république, mais qui a fini par l’investir.Jacques Chirac, malgré la réputation qu’on lui fait, est très proche de cette droite orléaniste. Edouard Balladur en est également un représentant moderne.
• C. Une droite nationaliste enfin, plus autoritaire et plus réformatrice, dont le bonapartisme, le boulangisme et le gaullisme auraient été les avatars successifs. C’est une droite autoritaire qui pratique le culte du chef et la fidélité.Nicolas Sarkozy est la figure actuelle de cette tendance, bien qu’elle se soit édulcorée en s’incarnant dans le gaullisme.
II) Les différentes tendances
Différentes tendances pouvant être distinguées au sein de la droite :
• le libéralisme (dans certains pays, les libéraux sont considérés comme étant de gauche)
• le nationalisme / le traditionalisme
• le souverainisme
• l’extrémisme...
tracking img