La faiblesse humaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 64 (15846 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
KAREN TRAVISS

LA FAIBLESSE HUMAINE

TRADUCTION

Sebkotaro
CORRECTION

Sephiroth2501

« Le silence remplit cette tombe vide maintenant que j’y réside. Mais mon esprit n’est pas au repos pour les questions qui persistent. Je vais en poser… et vous allez répondre. »
— Le Fossoyeur

GRANDE BONTE, CITE SAINTE DES COVENANTS, DIX-SEPT HEURES APRES L’EXFILTRATION DU PERSONNEL DU CSNU.ÉTAT ACTUEL : INFESTEE PAR LE PARASITE. CORTANA, UNE IA DU CSNU, EST PRESUMEE CAPTUREE PAR LE FOSSOYEUR. Dans les secondes qu’il me faut pour vous dire mon nom, je peux effectuer cinq milliards d’opérations simultanées. Un battement de cœur pour vous, une éternité pour moi. J’ai besoin que vous compreniez cela ; aussi vous vous rendrez compte que ce n’est pas aussi facile que ça semble l’être… autantpour vous que pour moi. Désormais, je sais que vous désirez contaminer la Terre - mais je sais aussi comment vous arrêter, vous et tous vos copains parasites. Je dois simplement vous éviter jusqu’à ce que je puisse le faire. Donc - mon nom est Cortana, IA du CSNU numéro de série CTN zéro-quatre-cinq-deux-tiret-neuf, et c’est tout ce que je vais vous dire pour le moment. Vous avez des questions ?J’en ai aussi. — Très bien. Shoot1.

D’habitude, « Shoot » veux dire « Tirer », mais dans ce contexte, il veut dire : « Bombardez quelqu’un de questions ». Cortana demande donc au Fossoyeur de lui poser toutes ses questions.

1

SALLE DE CONTRÔLE CENTRALE, GRANDE BONTÉ
________________________________________________________________________________________________________________________

__________________

C’était2 foutrement moche. Ce fut la première pensée que Cortana eut du Fossoyeur, et ce jugement l’interpella quand elle prit le temps d’examiner la créature. Au moment où le Fossoyeur avait approché l’un de ses tentacules explorateurs, elle l’avait bloqué avec sa main plutôt par dégoût que par légitime défense. Pourquoi ? Je veux dire - pourquoi l’ai-je jugé ? Cen’est pas un humain. L’esthétique ne s’applique pas pour lui. Et ce n’est pas la première fois que je le vois. Il semble juste différent maintenant. C’était peut-être dû au fait que, cette fois, elle l’observait via le système informatique de Grande Bonté. Vu à travers l’interface neural de l’armure du Major, ça ne ressemblait pas tout à fait à ce qu’elle voyait maintenant. Peut-être parce que la vuedepuis l’interface était limitée. Dans Grande Bonté, elle avait maintenant beaucoup plus d’yeux pour examiner la créature sous une grande variété d’angles. Les caméras de sécurité dispersées autour de la station donnaient à Cortana assez d’images à assembler pour créer une vue composée du Fossoyeur - vaste, difforme, munis de plusieurs bouches, plein de griffes et de cavités sombres. Etait-ilvisqueux ? Non, en y regardant de plus près, il n’y avait pas de couche de mucosité visible, et il n’y avait pas de variation d’humidité sur un seul des capteurs environnementaux placés tout le long de la station orbitale, et auxquels elle avait accès. Ça semblait simplement visqueux. Et il n’y avait aucune raison rationnelle à être dégoûté par ça, c’était juste un réflexe primaire qu’elle avait reçuavec tous les autres privilèges de l’humanité. Les humains sont instinctivement révulsés par les choses visqueuses. Et ils ne savent toujours pas exactement pourquoi. Je n’aime pas ne pas savoir quelque chose… Cela n’avait pas d’importance. Ce mystère de l’humanité n’allait pas être élucidé de sitôt. Le Fossoyeur augmenta le volume de sa voix, ce qui fit faiblement vibrer le pont. — Je suis bienplus que ce que vous connaîtrez, et bien plus que ce que vous… — Vous parlez toujours en rime ? demanda Cortana, les mains sur

Puisque le Fossoyeur n’est pas humain, Cortana utilise parfois le pronom « It » pour le qualifier. Je le traduis donc par « Ça ».

2

ses hanches. Rien de personnel, mais vous n'êtes pas Keats3. Ne changez pas de sujet. Ça - Il - avait une voix de baryton rauque,...
tracking img