La ferme des animaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1357 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Ferme des animaux
George Orwell

A. Situation du texte

Militant engage, George Orwell a vu, notamment pendant la guerre d'Espagne, les méfaits du stalinisme. L'expérience des régimes a parti unique lui a inspire ses deux œuvres majeures, La Ferme des animaux et 1984. Dans Pourquoi 'écris, Orwell a commente le projet qui fut le sien en rédigeant sa nouvelle en forme de fable : «Animal FAR est le premier livre dans lequel j'ai essaye, en ayant pleinement conscience de ce que je faisais, de fusionner le but artistique et le but politique. » Ce passage, qui se situe a un moment-clé du récit, reflète la visée de 1'apologue : dénonciation du totalitarisme stalinien, au-delà, critique des utopies qui prétendent faire le bonheur de rhombe et se transforment en esclavage. -> Staline(1879-1953) : Homme politique soviétique.
-» L'utopie (du grec ou-topai, «lieu de nulle part», et eu-topai, «lieu du bien ») est un récit qui consiste à proposer la représentation d'un pays au fonctionnement politique et social parfait : y transparaissent ainsi, en contrepoint, les malheurs de la société contemporaine de l'auteur. Les utopies ont donc une visée critique. Elles connaissent unecertaine fécondité âpre la publication de 1' Utopie de Thomas More, au XVT siècle, en Angleterre. L'utopie heureuse : Gargantua de Rabelais, Candide de Voltaire. L'utopie malheureuse ou la contre-utopie : Le Meilleur des mondes d'Aldous Leonard Huxley, 1984 de George Orwell.
-» Apologue : Récit de fiction a visée argumentative, en vers ou en prose, d'une certaine brièveté.

B. ProblématiquePeut-on qualifier cette scène de coup de théâtre ? En quoi les animaux choisis incarnent-ils bien le nouveau pouvoir dans ce récit a visée polémique ?

C. Plan de la lecture analytique

1. Un coup de théâtre
2. Le choix des animaux
3. Une tonalite polémique

D. Développement des axes de lecture

1. Un coup de théâtre

La scène prend Fail ure d'un coup de théâtre par la dramatisation :soudaineté de l'événement (« surpris », 1.2; « abasourdis », 1.16; « choc », 1.18 ), lexique hyperbolique de la peur (« hennissement d'épouvante », 1.2; «terrifies », 1.16; « se serraient les uns contre les autres », 1.16-17; « frayeur », 1.19 ), immobilisation des animaux glaces d'effroi (« firent halte », 1.2; « silence de mort», 1.16 ). Le narrateur retarde la révélation, la scène est décrite atravers le regard effare des animaux (« ils virent ce que Douce avait vu », 1.4). L'apparition est mise en valeur par la disposition typographique de la ligne 5. Comme dans tt bon coup de théâtre, il s'agit d' 1 retournement de situation : les cochons ont choisi d'adopter la posture humaine de la bipédie. D'ou la formule d'Orwell, « C'était comme le monde à l’ envers », 1.18. Apres s'être révoltescontre les hommes, les cochons miment désormais leurs anciens maitres. C'est 1 retour en arrière, la fin de la révolution qui avait vu les animaux prendre en main leur destin et chasser leurs oppresseurs humains. L'inversion de la nature à laquelle procèdent les cochons reflète la dénaturation de l'utopie. Ce premier coup de théâtre se double d'un second : la découverte de la disparition descommandements qui fixaient la constitution de la ferme utopique et leur remplacement par un seul.

2. Le choix des animaux

Les cochons incarnent les nouveaux maitres qui font régner la terreur, le choix de cet animal, avec ses connotations péjoratives, a bien sur une portée satirique. Parmi les cochons, il y a une hiérarchie au sommet de laquelle on trouve Brille-Babil au nom suggestif, c'estl'intellectuel, le démagogue éloquent, F idéologue de service prêt a tout justifier ; et Napoléon, le tyran, arme de son fouet, incarnation de Staline. Les cochons, qui représente les membres du parti, la nomenklatura des privilégies du régime, ont leur cour : le petit coq noir (on notera la couleur dépréciative) et les chiens, animaux domestiques qui aboient au passage de leurs maitres, chiens de...
tracking img