La france dans 15 ans de perspectives économiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La france dans 15 ans: perspectives économiques
date: 8 janvier 2009
5 thématiques:
la mondialisation
l'Europe
les nouveaux gisements de croissance
la place des institutions
la modernisation du contrat social
3 scénarios:
le fil de l'eau:scénario tendanciel avec ses risques de marginalisation, d’appauvrissement, de tensions sociales
le repli sur soi:une réactionanti-globalisation, anti-inégalités, anti-réformes : identité nationale réaffirmée
l’acceptation du changement:un changement générationnel, un désir profond de faire jouer les lignes, un nouvel esprit plus entrepreneurial
Objectif du travail
Evaluer les risques qui peuvent affaiblir nos économies à moyen-long terme
Discuter les réponses structurelles qui peuvent les renforcer.Phénomènes totalement inattendus
pétrole
approvisionnements physiques
crise financière
grippe aviaire
terrorisme
fonctionnement des réseaux d’information
Spécifictés françaises
Modèle de croissance qui lui est propre datant de la fin de la GM2: excellente croissance durant les 30 glorieuses jusqu'au début des années 1970 DEPUIS son modèle peine à évoluer
Nation en forte connexionavec le monde: plus du 1/3 de sa création de richesse est destinée à l'exportation
Participe à la construction d'un ensemble européen:doit à ce titre définir et négocier avec ses voisins de plus en plus de règles communes (= contraintes excessives ou opportunités pour l'avenir)
Poids de l'état et du SP ne constituent plus des atouts surtout s'ils détournent les ressources des investissementsproductifs ou s'ils allourdissent la vie économique et la production de la richesse (procédures, réglementations excessives..)
Enjeux:
Conserver son modèle
Accepter de le réformer pour éviter d'être marginalisé
{draw:frame} {text:soft-page-break}
Les principales conclusions:
Avenir dépendra de son environnement extérieur et de capacité à faire évoluer ses stuctures internesConcurrents et marchés à gagner: les BRICs (Brésil, Russie, Inde,Chine)==> constituent des moteurs de la croissance mondiale
D'où un maintien de la croissance mondiale mais qui se réalise toutefois sur des déséquilibres macroéconomiques: déséquilibre financier de la BP US qui pourraient continuer auquel pourrait s'ajouter une crise de leur financement.
Un ralentissement de la croissance US==>retour de réflexes protectionnistes.
Il existe d’importantes réserves de croissance économique à travers une libéralisation plus importante des échanges, et notamment dans le secteur des services.
Tensions sur les matières premières (principalement énergie fossile) du fait d'une forte demande mondiale ==>crainte de risques de rareté et donc impactés sur les prix.
Selon l’intensité de laprise de conscience de la forte production de CO2, les États les plus concernés pourront moduler leur rythme ou leur mode de développement
Les énergies alternatives auront toute leur place y compris l’énergie nucléaire qui constitue un point fort de la technologie française.
La France participe largement aux échanges mondiaux et presqu’un tiers de sa production est exporté. Elle peutdifficilement jouer une stratégie autonome. Elle peut inscrire son action dans le cadre européen en y jouant un rôle actif. Elle peut trouver un avantage dans un approfondissement de l’Europe permettant à cette dernière d’acquérir une capacité d’influence et de négociation au niveau des grandes zones du monde. Dans un scénario où les nationalismes économiques l’emporteraient, elle pourrait alors prendreplus de distance.
{text:soft-page-break} La démographie: vieillissement de la population est acté.Cela pèsera sur la croissance économique, la répartition des revenus entre actifs et inactifs, les évolutions de la consommation et les choix collectifs. La charge qui portera sur les actifs conduira à des ruptures sur le triptyque actuel - droits à la retraite - taux d’activité des seniors-...
tracking img