La france face a la decolonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A la fin de la deuxième guerre mondiale la France possède 12 millions de km² de colonies. Ces territoires se situent sur tous les continents : en Asie (l'Indochine...), en Afrique Noire et Équatoriale (Congo, Sénégal...), au Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie...), en Amérique (Guyane...) et en Océanie (Nouvelle Calédonie...). A cette époque, aucun gouvernement n'admet l'idée de se séparer de cesterritoires. Pourtant, vingt ans plus tard, La France a perdu la majeure partie de ses colonies. Elle leur a donné l'indépendance. Alors, comment cette décolonisation s'est-elle mise progressivement en place ?
L'émergence, pour différentes raisons, des idées indépendantistes dans les différentes colonies françaises va conduire la France à deux types de décolonisation : « pacifique » ou« guerrière ».

passer 2 lignes
A la fin de la seconde guerre mondiale, la colonisation est contestée. Les mouvements indépendantistes se développent.
En effet la guerre a affaibli la France. Le pays est ruiné économiquement. Il a perdu sa place de grande puissance mondiale. Mais les colonies donnent encore l'impression aux français de dominer le monde puisqu'ils sont présents sur tous les continents.Ces territoires apportent aussi les richesses nécessaires au redressement économique du pays. La France refuse donc toute idée d'indépendance. A la conférence de Brazzaville en 1944, De Gaulle parle de plus de libertés pour les « indigènes » mais refuse toute idée d'indépendance. Pourtant les Etats-Unis et l'URSS ne cessent de dénoncer le colonialisme. La contestation s'amplifie.
Dans lescolonies, une élite formée dans les grandes écoles françaises apparaît mais se voit refuser toute responsabilité. Des leaders s'imposent comme Hô Chi Minh en Indochine, Bourguiba en Tunisie ou Senghor au Sénégal. Ils réclament l'indépendance de leur pays. Par ailleurs , l'idéologie marxiste, qui se répand dans le monde, trouve une adhésion massive dans les colonies françaises car la métropole exploiteles richesses sans partager avec les « indigènes ». la France a oublié les promesses faites lorsque les colonies sont venues aidés à libérer la nation. Ainsi la colonisation est de plus en plus critiquée et les mouvements indépendantistes deviennent de plus en plus puissants.
La France comprend mal la revendication des territoires colonisés. Elle va donc procéder à la décolonisation de sescolonies de façons variés et maladroites, pacifiques ou souvent douloureuses.

L'Etat Français , face à la pression grandissante des indépendantistes, opte dans certaines colonies pour une décolonisation pacifique.C'est le cas pour le Maroc et la Tunisie. Ces deux territoires sont alors des protectorats. Ils ont donc déjà le statut d'état mais dirigés par une autre puissance. Dès 1952, des émeuteséclatent car la France refuse toute réforme. Celle-ci réagit tout d'abord violemment. Le leader Bourguiba est arrêté et emprisonné, le roi du Maroc exilé. La crise est grave. Puis en 1954, Mendès-France décide de reprendre les négociations. Les discussions conduisent à l'autonomie de la Tunisie. Enfin en 1956, Guy Mollet Président du conseil sous la Quatrième République permet au Maroc et à laTunisie d'accèder à l'indépendance dans le calme.
La décolonisation pacifique est encore plus visible en Afrique Noire. En effet, dès l' après-guerre, ces territoires ont déjà une autonomie. Ils élisent des députés siègeant à Paris (Léopold Sedar Senghor pour le Sénégal et Houphouët-Boigny pour la Côte d'Ivoire). Ces colonies s'émancipent encore plus grâce à la loi Deferre du 23 juin 1956. Celle-cipermet au peuple colonisé d'élir ses représentants qui géreront seul le pays. En 1958, le Général De Gaulle crée la Communauté Française afin de réunir les colonies de l'Afrique Noire. L'indépendance se prépare progressivement. Enfin c'est en 1960 que tous ces pays accèdent à l'indépendance pacifiquement. La France garde des liens très forts (économiques, de défense ...) avec ses anciens...
tracking img