La france sous de gaulle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (924 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La France sous De Gaulle (1958-1969)

I. Nouveau régime (1958-1962) : un exécutif renforcé

A. La préparation de la constitution
• 13/05/1958 : DG élu, selon ses adversaires « coup d’Etat »mais c’est une situation utilisée par DG, respect du processus démocratique
• 28/09/1958 : constitution rédigée par Michel Debré et DG, acceptée au référendum à plus de 79% (PCF, Mitterrand,poujadistes appellent a voter non)

B. La constitution de 1958
• Le président : élu par un collège électoral (=80 000 membres), nomme le 1er ministre, peut dissoudre l’Assemblée nationale, article 16(peut prendre les pleins pouvoirs quand la république est gravement menacée)
• Rôle du parlement diminué : 2 assemblées
-assemblée nationale : élue au SU direct pour 5 ans : législatif, budgétaire-sénat : SU indirect pour 9 ans : confirmation des lois
• Pouvoir judiciaire : conseil constitutionnel, 9 membres, 9 ans

C. Entrée dans la Vème république
• Aux législatives : grande majoritégaulliste : les élus sont des gens de droite qui soutiennent l’Algérie Française et beaucoup d’anciens résistants
• Décembre 1958 : DG élu président avec 78% des suffrages, Michel Debré est 1er ministre.Ils sont partisans de l’Algérie Française et détiennent tout les pouvoirs

D. La communauté française
• Soit communauté autour de l’ancienne métropole (1) soit hors de toute relation avec laFrance(2). Tout les pays africains (1) sauf la Guinée
DG utilise les divergences d’opinions des chefs de gouv africains pour imposer les propositions françaises donc en 1960 la communauté est pratiquementdissoute
• Les Etats Africains n’arrivent pas à se regrouper (ethnies, colonisation) ils font des conventions diplomatiques mais l’unité africaine est très fragile. Il existe une coopération économiqueet politique avec la France (Sénégal, Cote d’Ivoire, Madagascar)

E. La question Algérienne
• 5/06/1958 : « Je vous ai compris » et « Vive l’Algérie française » à Mostaganem. On ne sait pas les...
tracking img