La geisha

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1993 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA GEISHA
PB : LA GEISHA, UN ART MAL COMPRIS ?

PLAN :
1-L’ORIGINE DES PREJUGES
L’évolution de la geisha (historique+similitude physique)
Fonction
Danna

2-LA GEISHA, UNE ARTISTE AUX NOMBREUX TALENTS
Art vivant (vend son art et pas son corps)
Lourd apprentissage

3-LA GEISHA MODERNE

INTRO: le terme « geisha », signifie littéralement « personne de l’art », ce qui est unesignification plutôt explicite or Parmi les emblèmes de la culture japonaise ayant résisté au ravage du temps, la geisha est l’un des plus difficiles à comprendre pour un esprit occidental. Ayant subit quelques changements au cour des siècles, l’art geisha à aujourd’hui perdu tout son mystère et sa beauté dû principalement aux préjugés occidentaux, ces préjugés qui ne sont basés que sur une partit de leurdisciplines artistique et de leur histoire mais qui leur vaux aujourd’hui la réputation de prostituée.

1-L’ORIGINE DES PREJUGES

L’une des principales causes de cette réputation provient de la fonction même de la geisha, c'est-à-dire celle d'une femme dont le principal rôle est de divertir une clientèle aisée en échange d'argent même si ce divertissement est exempt de toutes relations intimes.Le fait même de divertir et d’être payer suffit à penser que c’est une prostituée et cela par ce qu’un occidental a une idée bien précise de ce qu’est une prostituée à savoir divertir est être payer.

La deuxième cause réside dans l’évolution de la geisha car à l’époque de l’ère « edo », les Geishas de classes moyennes, dans leur désir de divertir, s’adonnée fréquemment à la luxure avec leursclients, une pièce était même spécialement aménagée dans les Okiya (maison de geisha).En fait Les geishas à cette époque étaient à la fois : serveuses, confidentes, animatrices (elles faisaient par exemple des jeux d’alcool avec les clients) et partenaires sexuelles. Ce n’est qu’en 1779 qu’il y eu distinction entre les deux métiers à savoir geisha d’un coté et prostituée de l’autre et c’estégalement à ce moment là que l’apogée des geishas eu lieu et qu’elle fut désignée comme étant l’essence même de la beauté, c'est-à-dire une femme alliant grâce et prestige, elle n’avait alors plus aucun lien avec les prostituées. Mais malheureusement la guerre survient en 1995 mettant ainsi un terme au règne des geishas et poussant celle-ci à travailler dans les usines pour soutenir l’effort de guerre.Après cette période de crise le métier de geisha reprit mais en ayant subit des transformations puisque à nouveau geisha et prostituée se confondent mais pas de la même façon que précédemment car cette fois ci c’est par ce que la prostituée ressemble physiquement à la geisha qu’on les confond.

La troisième cause se situ au niveau des coutumes geisha, c'est-à-dire au moment du passage de « maiko »(apprenti geisha) à geisha ce qui est un moment important de la vie d’une maiko non pas seulement par ce qu’elle devient une geisha mais par ce qu’aussi son « mizu-age » (virginité) est mise aux enchères. Traditionnellement, chaque geisha avait un protecteur, un danna. Aujourd'hui, il n'y a pas assez d'hommes riches pour que chacune ait son danna. Celui-ci est généralement un homme d'affaire, undirecteur de société. Il lui verse une pension mensuelle et lui paie son temps en plus lorsqu'elle participe à un banquet.
Traditionnellement, le dépucelage de la geisha était la prérogative du danna, mais dans certains cas, la maison en confiait le soin à un homme choisi pour sa délicatesse et qui payait très cher pour ce privilège, surtout si la geisha était convoitée et qu'elle excellait dansson art.

La quatrième cause de cette mauvaise réputation des geishas vient des hôtesses, dites makura geisha, littéralement "dame d'oreiller", engagées lors des réunions pour messieurs seuls qui ont lieu à l'hôtel. Elles se vêtent du kimono traditionnel, sans arborer le maquillage consacré, chantent et dansent - mal en général - le même répertoire que les geisha et servent du whisky ou du...
tracking img