La guerre froide dans les pays du proche-orient

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DM d'histoire

1) Selon les palestiniens , la palestine en tant que pays leur appartient toute entière , selon eux la palestine est un pays arabe et ne doit donc pas être séparée il est indivisible car n'appartenant qu'à une seule religion et à un seul peuple . La palestine ne pourra être modifiée qu'avec l'accord du peuple palestinien "selon son propre gré et sa seulevolonté" car c'est la terre d'originie du peuple arabe depuis des millénaires et une partie de ce peuple arabe en a était exclue par la force , mais ils considèrent que cette partie leur appartient toujours et que quiqconque qui nait sur cette partie " volée" par les israeliens reste palestinien . Les palestiniens veulent récupérer leur terre qui leur a été volée le 14 mai 1948 , jour de lacréation de l'état d'israel .
Les britanniques avaient promis de créer un état juif , mais cette promesse n'était en fait qu'un moyen pour eux de servir leur propre intérêt . Arthur Balfour (1848-1930), alors Secrétaire au Foreign Office, qui a promis en 1917 l'appui britannique à la cause est devenu un ami de la cause juive dans une certaine mesure à cause de 'Hayim Weizmann, dont l'invention del'acétone artificielle, ingrédient essentiel entrant dans la composition des poudres, a permis aux Britanniques de fabriquer en série des munitions pour l'effort de guerre. Malgré l'appui de certaines personnalités politiques britanniques, le Foreign Office et d'autres étaient généralement beaucoup plus pro-Arabes, et le gouvernement britannique s'est attaché à créer des pays arabes sur les dépouilles del'Empire ottoman , les promesse faites n'ont donc pas été tenues . Les Arabes avaient le pétrole dont la Grande-Bretagne avait besoin.À ce jour, l’Égypte, la Jordanie, la Mauritanie (Nouakchott a rompu tous ses liens diplomatiques avec Israël depuis le mois de mars 200929) et l’Autorité palestinienne ont reconnu l’État d’Israël, mais pas les autres pays arabes. Parmi les autres pays musulmans, laTurquie maintient des relations diplomatiques avec Israël.La Syrie, l’Iran et des groupes politiques hostiles comme le Hamas ne reconnaissent pas l’existence d’Israël et le désignent par les expressions « entité sioniste » et refusent officiellement tout contact avec Israël.
2) La première guerre citée dans les documents est celle appellée "la guerre des six jours" effectuée dans le désert deSinai . Commencée le 5 juin 1967 cette guerre opposa l'Israël à l’Egypte. A la suite d’une guerre éclair de six jours, l’Etat hébreu occupe le Sinaï, le Golan, la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-Est , terminée le 10 juin 1967 cette guerre instaure de nouvelles lignes de cessez-le-feu remplacèrent les anciennes, la Judée, la Samarie, la péninsule du Sinaï, la bande de Gaza et le plateau du Golanpassant sous contrôle israélien.La seconde guerre evoquée dans les documents est la premiére guerre israélo-arabe . Débutée en 1949, l'armée juive a gagné sa guerre contre les Palestiniens, mollement défendus par leurs voisins arabes. La ligne de cessez-le-feu devient la nouvelle frontière d'Israël qui obtient ainsi 78 % de la Palestine . Jérusalem est partagée en deux la vieille ville et le Mur desLamentations sont dès lors situés en territoire jordanien, donc inaccessibles aux Juifs.
3) Les soviétiques justifient leur intérêt pour le Proche Orient car selon eux c'est une lutte juste . Selon eux les arabes seraient un peuple unifié et auraient donc le droit de défendre leur terre , la palestine . Mais leur intérêt se situe aussi dans un contexte de territoire , en effet les frontiéres duProche Orient se situe de facon directe á côté de celles de l'URSS . L'URSS est fortement intéréssée aussi par les richesses de la région pétrole le surtout , mais cet intérêt leur permet aussi d'avoir une position stratégique (Suez).L'intérêt pour la Palestine remonte à l'époque des tsars de Russie, lesquels affectionnaient particulièrement Jérusalem par leur appartenance à l'Église orthodoxe....
tracking img