La mode et les jeunes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Littérature : Paulo Coelho, l'alchimiste brésilien

Page 1 of 2

mise à jour : 23 août 2008, 21h29 GMT

   
lematin.ma > art et culture

 

Littérature

Paulo Coelho, l'alchimiste brésilien
Le «simpliste» compliqué en conteur
 Publié le : 22.08.2008 | 16h50

   

     

Rares sont les écrivains qui peuvent se targuer d'avoir pu toucher autant de lecteurs de par le monde. Lesœuvres de l'écrivain brésilien le plus lu ont atteint des ventes record.

 
Les tout récents chiffres de ventes avancent plus de 75 millions. Immense, c'est le moins que l'on p uisse dire. Pourtant, l'écrivain est loin de faire l'unanimité. En fait, au moment où les lecteurs de plus d'une quarantaine de langues s'arrachent ses sorties, les critiques le taxent de «simpliste». Peut-être qu'ilserait inopportun de comparer Coelho à ces grands noms du roman que l'on retrouve à travers l'histoire, mais est-ce une raison suffisante pour le mettre dans un quelconque placard juste parce que ses écrits ne répondent pas à certains canons de ce qu'est l'art d'écrire un roman. Comme si, aussi, les canons étaient là pour subsister éternellement. Comme s'il ne pouvait y avoir autre déterminant de laqualité d'un roman que celle qui consisterait à mettre X vis -à-vis de Y et d'aller à la recherche d'un baromètre Z pour les départager. N'empêche, l'écrivain brésilien, lui, a une formule décapante : les écrivains écrivent, les critiques critiquent et les lecteurs lisent. On ne trouvera pas mieux. Or, justement, le plus important, dans un monde où on ne lit plus autant et comme avant, c'est déjà«ça» de gagner. Voilà quelqu'un qui, par ses écrits, arrive à intéresser des millions de lecteurs de par le monde. Qui plus est devra dépasser, plus loin qu'en termes de ventes, des taux de pénétrations de plusieurs dizaines de millions de lecteurs. Dès lors, toute la question est de savoir ce qu'il offre pour drainer autant de monde. A le lire, on serait tenté d'être aussi simple, ce qui est au fondle plus difficile, que sa façon de «dire» ses récits: Paulo ne cherche pas la complication pour le plaisir d'être compliqué. Dans tous ses romans, le lecteur se retrouve très facilement dans le paradigme comme dans les syntagmes des récits. Ses personnages aussi ressemblent aux femmes et aux hommes de tous les jours. Ils semblent évoluer dans un environnement de quotidienneté d'une vie normale. Alire, quelque chose qui ne s'éloigne pas beaucoup du vécu ou, tout au plus du rêvé simple, des lecteurs. Dès lors, le processus d'accompagnement, voire d'identification, relève de l'acquis de principe. Plus encore, même la part du rêve reste du domaine partagé d'un référentiel universel. La recherche, par exemple, dans une dimension orientale, sans orientalisme béat, tombe dans la place publique.De la même manière qu'on la retrouve dans la culture mondialisée. Avec peu d'ornement, certes, mais sur fond de l'affect, dans le sens psychosociologique du terme. C'est un orient qu'on retrouve dans les noms de personnes, mais aussi dans les renvois à des lieux. Le roman qui l'a rendu célèbre, L'alchimiste, ne livre pas une part du secret. Sorti en 1988, ce roman, issu des tenailles d'unenouvelle du grand Jorge Louis Borges, est à la base une variation sur le conte de deux rêveurs. La découverte de ce récit est à coup sûr le sésame qui invite à aller fouiner dans les arcanes des autres œuvres de l'écrivain. Peu nombreux seraient, en fait, ceux qui auraient lu L'alchimiste et qui ne se sont pas trouvé mus d'aller plus loin. Déjà, dès sa mise en vente, ce roman ne cesse de battre desrecords. Les derniers chiffres ont été de 11 millions d'exemplaires vendus dans plus d'une quarantaine de langues.

 

   L'actualité            Supplément du jour

Autant dire que la variété des voix qu'on y retrouve va à la rencontre de la variété des lecteurs qu i s'y retrouvent par la suite. Les autres écrits ne démentiront pas le succès, de même qu'ils ne décevront pas les amateurs du...
tracking img