La monarchie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (589 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La monarchie (du grec mono « seul », archein « pouvoir » : « pouvoir non d'un seul, mais en un seul ») est un système politique où l'unité du pouvoir est symbolisée par une seule personne, appeléemonarque.

I: Monarchie et République : l’échec des extrêmes
A) La monarchie traditionnelle balayée
B) La république dépouillée

II: L’usurpation ou l’orléanisme : la victoire du juste milieu
A)Une monarchie illégitime
B) Une monarchie libérale
Commentaire sur Chateaubriand (pour le 12/10) Correction.

Révolution de 1830, (qui dure 3jours 27, 28,29 juillet), cette révolution cristalliseles trois pouvoirs qui se montrent au grand jour.
La monarchie dans l’esprit de Chateaubriand été illégitime (Charles 10);
Usurpation à Branche Cadette (d’Orléans) qui convoite le pouvoir.
Larépublique = Les républicains vont prendre les choses en main.

Intérêt politique quant au choix du gvt et intérêt constitutionnel quant à l’avenir du régime parlementaire en France.

* Phrased’accroche :

* François René, vicomte de (1768-1848) est né à Saint-Malo le 4 septembre 1768, est un écrivain romantique et homme politique français. Châteaubriand est un monarchiste traditionaliste.Il reste fidèle à la monarchie traditionnelle, fidèle aux Bourbons mais il sait que ce mouvement n’a aucun avenir, il est lucide.
À Paris, il assiste aux premiers bouleversements de la Révolution ;est d'abord séduit par les débats d'idées mais prend en horreur les violences qu'elle engendre. Il se retire dans sa maison de la Vallée-aux-Loups, près de Sceaux, et commence les Mémoires d'outre-tombedont la rédaction allait durer une trentaine d'années. C'est à Rome, vers la fin de 1803, après la mort de Mme de Beaumont, que Chateaubriand conçut pour la première fois l'idée d'écrire les mémoiresde sa vie. C'est un récit autobiographique et historique, dont Chateaubriand voulait faire un témoignage posthume. Durant les Cent-Jours, Louis XVIII, réfugié en Belgique, le fait Ministre de...
tracking img