La mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2419 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Nouveau siècle, nouveaux défis
L’arrivée du nouveau millénaire et la tenue du Sommet du millénaire offrent aux peuples de la planète une occasion unique de réfléchir à leur destin commun, à un moment où leurs vies sont, plus que jamais, inextricablement liées. Ils attendent de leurs dirigeants qu’ils identifient les grands problèmes du monde et agissent pour y remédier. L’Organisationdes Nations Unies peut contribuer à résoudre ces problèmes si ses Membres renouvellent leur engagement de mener à bien leur mission commune. Fondée en 1945 pour améliorer les relations internationales en y appliquant de nouveaux principes, l’Organisation a mieux réussi dans certains domaines que dans d’autres. Aujourd’hui, nous avons l’occasion de remodeler l’Organisation pour en faire un réelinstrument de changement capable d’améliorer sensiblement la vie des populations au cours du siècle qui commence.


II. Mondialisation et gouvernance
Les bienfaits de la mondialisation sont évidents : croissance plus rapide, niveau de vie plus élevé, meilleures perspectives d’avenir. Toutefois, nous assistons à un retour de bâton, qui s’explique par le fait que ces fruits sontinégalement répartis, et que les lois qui régissent le fonctionnement des marchés mondiaux ne sont pas compensées par la poursuite d’objectifs communs dans le domaine social.

En 1945, les pères fondateurs ont créé un système de coopération ouvert, adapté à une société internationale. C’est le bon fonctionnement de ce système qui a permis l’émergence de la mondialisation. Nous vivons maintenant dansune société mondiale. S’adapter à ce changement est le principal défi que doivent relever les dirigeants de la planète.

Dans ce monde nouveau, de plus en plus de groupes et de particuliers établissent des relations transfrontières auxquelles les États ne sont pas associés. Cet état de fait n’est pas sans dangers. Criminalité, drogues, terrorisme, pollution, maladies, armes, réfugiés etmigrants se déplacent bien plus vite et sur une bien plus grande échelle que par le passé. Les gens se sentent menacés par des événements qui se produisent loin de chez eux. Ils sont davantage conscients de l’injustice et de la violence qui sévissent dans des pays lointains et comptent que les États prendront des mesures pour y remédier. Mais les nouvelles technologies leur permettent aussi de mieuxse comprendre et d’agir ensemble. Si nous voulons que la mondialisation tienne ses promesses tout en nous préservant de ses effets néfastes, nous devons apprendre à gouverner mieux, et à gouverner mieux ensemble.

Gouverner ensemble ne signifie pas instaurer un gouvernement mondial, ni abolir les États-nations. Au contraire, les États doivent être affermis, et tirer leur force les uns desautres en agissant ensemble au sein d’institutions communes fondées sur des règles et valeurs partagées. Ces institutions doivent refléter les réalités de notre temps, y compris en ce qui concerne l’équilibre des forces dans le monde. Elles doivent aussi offrir une tribune où les États peuvent coopérer avec des acteurs non étatiques, notamment avec les entreprises mondiales. Dans bien des cas,l’action de ces institutions devra être complétée par celle de réseaux mondiaux plus souples, capables de répondre plus rapidement à des priorités changeantes.

Les disparités de revenus criantes, les conditions misérables dans lesquelles vivent plus d’un milliard de personnes, l’existence de conflits endémiques dans certaines régions et la dégradation rapide du milieu naturel sont autant desymptômes qui montrent que le modèle de développement actuel n’est pas viable, et qu’il faut prendre des mesures pour le corriger. C’est aussi ce qu’ont confirmé les résultats d’un sondage d’opinion récemment effectué sur six continents – le plus vaste jamais réalisé.


III. Vivre à l’abri du besoin
Le monde a enregistré des progrès économiques sans précédent au cours des 50...
tracking img