La mort de manon lescaut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1617 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’auteur (« l’Homme de qualité des Mémoires ») revient de Rouen. Il arrive pour dîner à Pacy-sur-Eure. Il règne dans la ville une grande agitation. Les habitants sont regroupés devant le cabaret où se sont arrêtés deux chariots. Il s’agit d’un convoi d’une douzaine de filles de mauvaise vie, condamnées à s’embarquer pour l’Amérique. L’une d’elles, Manon, l’intrigue par sa beauté et sadistinction. L’auteur interroge donc le chef des gardes à son sujet, mais n’obtient pas de réponse. À sa demande, un archer invite l’homme à questionner un jeune homme qui se tient à l’écart et qui ne peut être « que son frère ou son amant ». Ce dernier qui a suivi le convoi depuis Paris semble souffrant. Il refuse de livrer son secret et l’identité de la jeune fille, mais avoue sa passion pour celle-ci etqu’il a tout essayé pour la faire libérer, au point d’être à présent ruiné.
Deux années s’écoulent. l’Homme de qualité revient de Londres et compte séjourner un jour et une nuit à Calais. En se promenant dans la ville, il croit reconnaître le même jeune homme que celui rencontré deux ans auparavant. Il l’aborde donc. Les deux hommes ont plaisir à se retrouver. Heureux de cette rencontre, le jeunehomme précise qu’il rentre d’Amérique. Le soir même, le narrateur accueille le jeune homme à l’hôtel du Lion d’Or où il séjourne. Le mystérieux jeune homme commence le récit de ses aventures.
La rencontre de des Grieux et Manon Lescaut
Des Grieux, jeune homme de vingt ans, est issu d’une bonne famille. Il s’est montré un élève exemplaire au collège d'Amiens et son père souhaitait qu’il devienneChevalier de l’ordre de Malte, d’où son titre de noblesse. Tiberge, son meilleur ami, est généreux et compréhensif. De retour dans sa ville natale à la veille des vacances, des Grieux rencontre dans une auberge où il fait escale, Manon Lescaut dont il tombe éperdument amoureux. Malgré sa jeunesse et son manque d’expérience amoureuse, il est fasciné par celle-ci. C’est le coup de foudre. Des Grieuxapprend que Manon est envoyée par ses parents au couvent. Quand ils se retrouvent seuls, celle-ci lui avoue très vite qu’elle est « flattée d’avoir fait la conquête d’un amant » tel que lui. La fuite étant l’unique solution pour que Manon échappe à l’avenir qui lui est destiné et qu’ils puissent vivre leur amour, rendez-vous est donné le lendemain à l’auberge de Manon, avant le réveil duconducteur de carrosse. Malgré les efforts de Tiberge pour détourner son projet, des Grieux est décidé à s’enfuir avec Manon. Il parvient à rassurer son ami et à estomper sa vigilance.
Avant la nuit, les deux jeunes gens, sont à Saint-Denis. Les projets de mariage sont oubliés : « Nous fraudâmes les droits de l’Église ». À Paris, les deux amants logent dans un appartement meublé et filent le parfaitamour, pendant trois semaines. Mais le jeune homme, ayant des remords, veut renouer avec sa famille. Il envisage de demander à son père l’autorisation d’épouser Manon mais la jeune fille est réticente à cette idée, elle a peur de perdre des Grieux si son père s’oppose à leur mariage. Des Grieux a également peur de connaître des difficultés financières, mais Manon le rassure et se charge de la gestionde leurs finances. Confiant, le jeune homme accepte. Un soir, il rentre plus tôt qu’à son habitude. La porte est fermée et Manon met beaucoup de temps à lui ouvrir. Après avoir interrogé la servante, des Grieux s’aperçoit que le vieillard M. de B…, riche fermier général, vient de quitter furtivement leur logis. Le soir même, pendant le souper, des Grieux espère des explications spontanées de Manonmais celle-ci les évite et éclate en sanglots.
Quelqu’un frappe alors à la porte. Après un baiser à son amant, Manon s’enfuit. Ce sont les laquais de son père qui viennent « enlever » des Grieux. Dans le carrosse qui le ramène au logis familial, le jeune homme essaie de comprendre qui a pu les trahir, Manon et lui.
À la maison paternelle, l’accueil est plutôt indulgent. Le jeune homme se fait...
tracking img