"La mort des amants", c.baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1271 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"La mort des amants"

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.

Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.

Un soir fait de roseet de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux ;

Et plus tard un Ange, entrouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.

Charles Baudelaire, "Les Fleurs du mal", 1857.

1)Quelle conception de l'amour ce poème développe-t-il?

L'amour est un sujet récurrent dans les poèmes deBaudelaire; or, dans «La mort des amants», le poète expose sa conception de l'amour au niveau de l'Idéal. Le luxe et la douceur sont omniprésents dans ce poème: «odeurs légères» (v.1), «divans profonds» (v.2), «d'étranges fleurs» (v.3), «des cieux plus beaux» (v.4), «chaleurs» (v.5), «cœurs» (v.6), «rose et bleu mystique» (v.9), et «un Ange» (v.12). De plus, les allitérations présentes dans ce poèmesoulignent cette quiétude: qu'elles soient en [m] («La mort des amants», «flammes mortes» v.14), ou en [s] («sous des cieux» v.4, «seront deux vastes» v.6), leur sonorité renforce l'aspect solennel, suave et fluide de cet amour. Cette conception pourrait presque être rattachée au jardin originel: «d'odeurs légères» (v.1), «des divans profonds» (v.2; cela renforce l'aspect voluptueux), «rose et de bleumystique» (v.9; ce sont des couleurs douces et calmes), «un Ange» (v.12), «fidèle et joyeux» (v.13). Enfin, la structure du poème elle-même soutient cette conception: les deux quatrains de ce sonnet ont des rimes croisées, et les deux tercets sont en rimes suivies puis croisées. Écrits en alexandrins, ces vers démontrent par leurs rimes et composition que les amants vivent un des amours les plusriches et des plus purs, sans jamais se toucher (Baudelaire aurait alors opté pour des rimes embrassées), et ce pour l'éternité. Ainsi, Baudelaire développe ici une conception d'un amour platonique idyllique, par l'abondance de sensations, de luxe, et de douceur, qui entourent les deux amants.

2) Montrez que l'amour et la mort sont confondus dans ce poème.

Dans ce poème l'amour et la mortsont étroitement liés. Baudelaire pense que l'amour parfait se confond avec la mort, donc l'éternité. Ce poème représente de façon également idyllique ce sommeil éternel: il apparaît ici comme doux, presque joyeux. Le poète utilise des antithèses, comme «des divans profonds comme des tombeaux» (v.2), qui rapprochent les thèmes du luxe et de la mort, ainsi que des métaphores. Puis, il associe desobjets ordinaires («lits» v.1, «fleurs» v.3, «flambeaux» v.6, «les portes» v.12, et «miroirs» v.8 et 14) à ce repos éternel («tombeaux» v.2, «chaleurs dernières» v.5, «un Ange» v.12, et «viendra ranimer, fidèle et joyeux / Les miroirs ternis et les flammes mortes» v.13-14)); Baudelaire allie donc la mort au quotidien humain et aux sentiments amoureux des deux individus. Enfin, cette juxtaposition destermes se retrouve jusque dans le titre. Ainsi, Baudelaire pense que la mort est une autre manière d'accéder à un ailleurs, voire à l'Idéal, et non la fin tragique de l'existence humaine.

3) En quoi ce poème peut-il être conçu comme un rêve?

Le poème «La mort des amants» peut être conçu comme un rêve car il en présente tous les aspects. Tout d'abord, nous assistons à la fusion de thèmes quipeuvent paraître incompatibles en apparence, soient l'amour, la joie et la mort. Puis, le luxe, le calme et la volupté qui règne dans ce poème sont dignes d'appartenir au domaine du songe. De plus, l'utilisation du futur au cours de ce sonnet démontre la dimension hypothétique de cette rêverie («Nous aurons» v.1, «Nos deux cœurs seront» v.6, «qui réfléchiront» v.7, «Nous échangerons» v.10, «un...
tracking img