La mort du loup alfred de vigny

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (727 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé : Vigny : La Mort du Loup ..

Introduction :

Texte faisant parti des Destinées, publiées en 1864 après la mort de l’auteur. De Vigny a écrit ce texte à la suite d’une sériede difficultés dans sa vie. Alfred de Vigny est choqué par son époque, sa mère est morte et il s’est séparé de sa femme.

I. LE DIMENSION PHILOSOPHIQUE

Le mouvement du stoïcisme est apparu avecZénon. Sa morale est fondée sur la souffrance. « Stoa » en grec signifie le portique. Les philosophes du stoïcisme, aussi appelés les philosophes du portique, considèrent qu’il faut supporter sa destinéecomme les colonnes supportent le toit.

La clé du texte se trouve au vers 83, avec « stoïque fierté ». Stoïque qualifie soit les adeptes du stoïcisme, soit les personnes ayant le même comportement,mais n’étant pas des adeptes. La devise du stoïcisme est « Supporte et abstiens-toi ». Le texte présent une correspondance de structure avec la phrase : « Souffre et meurt sans crier ».

Celasouligne l’importance qu’Alfred de Vigny donne à la vie et à la mort. En effet, les stoïciens étaient adeptes du suicide, préparé, calculé et froid. Alfred de Vigny n’adhère pourtant pas à cet aspect. «Souffre » est une référence à sa propre mort. Il donne une réflexion sur l’existence que l’on quitte sans regret. Il donne une nouvelle devise, qui est basée plus sur la mort que sur la vie.

II. LESYMBOLISME DU TEXTE

La louve romaine, vers 38. C’est un mythe : la louve romaine a allaité Romulus et Remus, les fondateurs de Rome. Il y a une analogie entre cette louve qui donne le lait aux deuxenfants et le loup qui donne sa philosophie à l’auteur. Tout ceci justifie la partie III par rapport aux deux précédentes, et le discours du regard du loup. Alfred de Vigny renverse le mythe du loupcruel : le loup prédateur devient en effet le loup donateur.

Les majuscules dans la troisième partie, du vers 73 à 87. « Homme » représente l’idéal humain, la vision stoïcienne de l’homme pur. «...
tracking img