La peste de camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (809 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La peste de camus p480

Epidémie qui ravage Oran
L’absurde par Camus la vie n’a pas réellement de sens mais il faut vivre car il faut faire quelque chose.

1) Rieux = médecin entré sans vraimentpenser à la mort. Il le faisait par besoin, mais c’est un dégout de voir mourir quelqu’un qui s’accroche encore à la vie. Il se bat contre la mort. C’est un fils d’ouvrier. C’est l’itinérairepersonnel du médecin, l’expérience traumatisante et la mort.
2) Rieux se remet en cause car il a le désir de ne plus voir mourir personne. Ce qui pour son métier et même sa vie est impossible. Le docteurvécu dans le seul but de sauver tout le monde de la mort. Mais là pour lui c’est une « interminable défaite ».

Introduction
Cet extrait se situe au moment où Tarrou propose à rieux d’organiser desformations sanitaires. Rieux lui demande s’il a réfléchit au danger que cela pourrait représenter (prendre le risque d’avoir la maladie). Tarrou lui demande pourquoi il est devenu médecin, en réponse,rieux dévoile ses interrogations quant au caractère absurde de l’existence entrainant sa remise en question de l’existence de Dieu.

I) Le caractère absurde de l’existence.
Chaque jours un peuplus présente, la mort est au centre du récit (« mourir » est présent 4 fois (L4, 5, 6, 8) et « mort » qui lui est présent 2 fois (L14 et 15)). « Avez-vous jamais entendu une femme crier « jamais » avantde mourir » (L5) cela s’oppose à la volonté de vivre.
Cette volonté se manifeste à la fois dans l’adverbe « jamais » qui indique le refus de cette réalité, de la condition humaine, c’est-à-direl’homme doit mourir ; et à la fois dans le verbe « crier » qui indique la révolte face à cette absurdité.
La révolte de cette femme pourrait-être une métaphore de l’existence de l’homme d’aujourd’hui :il exige la liberté, mais il subit la nécessité (de ce qu’il comprend et qu’il pense).
L’homme crie mais il sait que cette révolte a des limites : personne ne maitrise la condition humaine....
tracking img