La place de la femme dans la société française et occidentale : société de consommation, famille et travail.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Une femme est un individu de sexe féminin de l’espèce humaine, par opposition à l’homme, dont l’anatomie lui permet de porter et mettre au monde des enfants. » Larousse. C’est ainsi que la femme n’a jamais été défini à part entière, en tant que personne, individu mais bel et bien comme ce qu’elle n’est pas par rapport à l’homme. Il en va de même de ses activités, de sa condition, de sa vie.L’identité sexuelle et la parité homme/femme font débat dans notre société. Si les conditions de vie des hommes et des femmes se rapprochent, les progrès sont lents et les écarts restent considérables. Les « Rôles » qu’homme et femmes se sentent plus ou moins obligés de jouer tiennent sans doute, pour une part, à l’éducation ; on pourrait résonner à l’infini sur l’origine de ces différences.Tiennent-elles à des facteurs biologiques ? Ou à des conditionnements culturels, et à des idées qui se sont en quelque sorte sédimentés dans les esprits au cours des siècles ? Nous pouvons nous demander pour quelles raisons la femme s’est presque toujours occupée des travaux domestiques et de l’éducation des enfants, et pourquoi, aujourd’hui encore, l’idée reste difficilement admise qu’elle doit avoirla possibilité de se développer personnellement, de pratiquer un métier en étant rémunérée de manière égale à l’homme, voire d’occuper des postes à hautes responsabilités ?
Quelle évolution pour la femme dans la société française, quelle place occupe-t-elle à l’heure de la parité et de la mixité ? C’est ainsi que nous examinerons successivement la relation de la femme à la société deconsommation, à la famille et au travail.



Introduction
Avant tout, il est essentiel de rappeler que la société occidentale est chrétienne. Les mentalités sont forgées de croyances anciennes, sur les femmes notamment. Au 18ème siècle par exemple, même si la société chrétienne européenne a quelque peu évolué depuis le Moyen-âge, il est des mythes qui perdurent. Ainsi en est-il du mythe de la femmecréée non en même temps que l'homme, mais à partir de l'homme... Sur ce mythe repose l'essentiel du comportement des hommes à l'égard des femmes : la femme doit tout à l'homme, elle lui est soumise... Sans oublier que la femme est le symbole du malheur du genre humain : en effet, n'est-ce pas, Eve qui, dans la mythologie judéo-chrétienne, incita Adam à manger le fruit interdit ?
Femme faible de par saconstitution, femme tentatrice, femme fatale, les femmes, depuis des temps très anciens, sont cause de nombreux malheurs.
L’égalité des femmes et des hommes est un droit fondamental pour tous et toutes, et constitue une valeur capitale pour la démocratie. Afin d’être pleinement accompli, ce droit ne doit pas être seulement reconnu légalement mais il doit être effectivement exercé et concernertous les aspects de la vie : politique, économique, sociale et culturelle.



La femme et la société de consommation
On a souvent reproché à la société dite « de consommation » de traiter l’individu comme un objet, par l’intermédiaire de la publicité notamment. Il existe une certaine exploitation commerciale du « rôles » de l’homme et de la femme. C’est ainsi que pour un produit destiné auxfemmes, le message publicitaire mettra en jeu une représentation plus ou moins stéréotypé de la féminité. Les slogans publicitaires font large usage de l’image de la femme, et leurs charmes traditionnels sont souvent utilisés comme appât commercial. La femme est beaucoup plus identifiée à son apparence et la recherche des signes extérieurs, elle est exposée à se laisser piéger par l’image qu’on luipropose et qui la réduirait à n’être qu’un « objet qui plait ». Les médias nous bombardent constamment d'images du corps féminin. Celui-ci sert à vendre n'importe quoi : des yogourts, des voitures, des films... Dans cette abondance d'images on remarque cependant peu de diversité. Les visages et les corps sont jeunes, très minces, la peau est généralement blanche et sans défaut. En effet, la...
tracking img