La poesie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2803 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De l’esprit des lois…

De la contrainte par corps.
Solon a ordonna à Athènes qu'on n'obligerait plus le corps pour dettes civiles. Il tira cette loi d'Egypte b ; Boccoris l'avait faite, et Sésostris l'avait renouvelée.
Cette loi est très bonne pour les affaires c civiles ordinaires ; mais nous avons raison de ne point l'observer dans celles du commerce. Car les négociants étant obligés deconfier de grandes sommes pour des temps souvent fort courts, de les donner et de les reprendre, il faut que le débiteur remplisse toujours au temps fixé ses engagements ; ce qui suppose la contrainte par corps.
Dans les affaires qui dérivent des contrats civils ordinaires, la loi ne doit point donner la contrainte par corps ; parce qu'elle fait plus de cas de la liberté d'un citoyen, que del'aisance d'un autre. Mais, dans les conventions qui dérivent du commerce, la loi doit faire plus de cas de l'aisance publique, que de la liberté d'un citoyen ; ce qui n'empêche pas les restrictions et les limitations que peuvent demander l'humanité et la bonne police.
a. Plutarque, au traité : Qu'il ne faut point emprunter à usure.
b. Diodore, liv. I, partie II, chap. III.
c. Les législateursgrecs étaient blâmables, qui avaient défendu de prendre en gage les armes et la charrue d'un homme, et permettaient de prendre l'homme même. Diodore, liv. I, part. II, chap. III.

Dans ce texte, Montesquieu feint de se faire l'avocat des esclavagistes, exposant des arguments permettant de défendre leur position. Pourtant, leur étude permet de déceler en chacun un défaut logique ou moral. Par cerecours à l'ironie se trouvent critiqués et ridiculisés les tenants d'une pratique inhumaine dont la condamnation s'inscrit dans un mouvement général de défense et de promotion des droits de l'homme. 
I. La stratégie argumentative : une apparente défense de l'esclavagisme 
1. Le système de défense
Il est annoncé dès le 1er § par l'indication des intentions du locuteur (" soutenir le droit "," ce que je dirais ") : il s'agit clairement d'un plaidoyer en faveur de l'esclavage. Cependant, l'emploi du mode verbal employé (" Si j'avais " : irréel du présent) pose une situation d'énonciation hypothétique. Présupposé implicite de la 1ère phrase : Montesquieu n'est pas le Je ; mais il est présent via l'ironie, comme on va le voir. 
2. Une variété d'arguments (en apparence logiques)Cependant, à première vue, le texte présente des arguments rigoureux : § 2 : argument historique (conquêtes militaires) ; § 3 : argument économique (prix du sucre) ; § 4 : argument esthétique (nez) ; § 5 : argument théologique (âme noire) ; § 6 : argument ethnologique (verre / or) ; § 7 : second argument théologique ; § 8 : argument politique. Et à chaque fois on observe dans ces arguments des marques (enapparence) logiques. 
II. Des arguments incohérents et indéfendables 
En effet, chacun de ces raisonnements révèle son incohérence.
§ 2 : il n'y a aucun lien de nécessité entre des guerres et l'esclavage. Le rapport logique établi n'a donc rien de logique.
§ 3 : la logique est apparente (justifier l'esclavage par le désir d'avoir du sucre à meilleur prix) mais le fond est inacceptable. Deplus, le sucre n'est pas une denrée de première nécessité.
§ 4 et 5 : logique erronée car le corps n'est pas révélateur de l'âme (préjugé raciste et interprétation erronée des textes sacrés).
§ 6 : argument qu'on est invité à retourner (en quoi est-il civilisé de valoriser l'or ?)
§ 7 : argument faux : comme l'Évangile interdit de rendre esclaves les hommes, on ne les considère pas comme deshommes (attitude intellectuellement hypocrite et moralement autojustificatrice).
§ 8 : argument le plus cynique : si les Princes n'abordent pas le problème de l'esclavage, c'est que ce n'est pas un problème important. 
III. La critique des nations esclavagistes 
1. Le cynisme
Dans tous les arguments des esclavagistes, il est sous-jacent. Le seul intérêt qu'ils prennent en compte est...
tracking img