La poetique d'aristote

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1607 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1
* Premier Chapitre

Effet de catharsis= pitié, crainte
Sensible à l'ordre = chronologique, anthologique
Tous les arts sont des mimésis (imitation) dont le modèle est la nature art figuratif. Critères du beau = harmonie, rythme, mélodie.
On appel poète ceux qui font les épopées, les romans

Traite des moyens de l'imitation. Platon appliquait son analyse sur la musique (senstrès général) ≠Aristote qui appliquait son analyse à la poésie
Définition générale de tous les arts en tant qu'imitation de la nature
Aristote mise sur le genre littérature sa méthode est celle de la division. Poésie à besoin de 2 éléments qui relèvent de l'imitation la parole et la musique ( la musique ne doit pas empiéter sur la parole (opéra))
Littérature= art anonyme, de la parole nonaccompagné de musique mais si la musique imite par rythme, comment sans la musique la littérature pourra t'elle imiter par rythme?
Pour Aristote, la versification ne suffit pas à traduire l'art poétique
Important de relier le langage au rythme et à l'harmonie poétique veut montrer ce qui distingue la poétique de la rhétorique .
En quoi la littérature est imitation? SI poésie est imitationc'est pour avoir découvert que le langage est poétique.

* Chapitre 2

Tout ce qui est dans l'intellect est passé par les sens.
Connu inconnu qui est : qu'est ce que la littérature
Traite du 2ème point de la classification de l'immitation l'objet
L'acteur imite les agissants
Il n'y a que 2 types d'action humaine= noble ou vile
Objet de l'immitation c'est l'action = imite desactions humaines
Aristote se sert de la peinture pour montrer comment il faut comprendre la littérature
L'objet de l'immitation = être agissants
Dans le danse, l'action était solidaire de l'ethos et du pathos liés à l'expression corporelle. Toute action suppose une passion .
Les passions ne sont ni bonnes, ni mauvaises , elle le deviennent en fonction de la disposition qui elle est nobleou vil. La passion peut être un support pour l'action.
Tragédie= actes vertueux
Comédie = actes vils
L'artiste ne fait pas œuvre de moraliste. L'imitateur ( ou le poète) va idéaliser, déprécier ou être réaliste. La référence au réel montre que l'imitation n'est rien sans lui.
Pour Platon : l'imitation = dégradation
L'imitation =production

* Chapitre 3

Platon oppose roman /théâtre
Le discours narratif ≠ dramatique (reprédente les actions grâce à des personnages présent sur scène)
Art = imitation
On raconte récit roman
Ici action de l'acteur imiter l'action du héros
Parle des auteurs tragiques
Origine du mot comédien vont de Kôm en Kôm = chassés d'un village pour un autre

* Chapitre 4

Le statut du sculteur évoque la théorieAristotélicienne 4 causes
* cause matérielle objet de l'imitation 1er Chapitre
* cause formelle forme de l'imitation 2ème Chapitre
* cause manière d'imiter 3ème Chapitre
* Cause finale chapitre 4 =plaisir propre à la tragédie , ce plaisir est la finalité, est le but de la tragédie
permet de mettre en relief l'unité des 4 premiers chapitres

2 causes naturelles à l'artpoétiques
* imitation = naturel pour homme dès l'enfance
mimésis éducation repose sur l'imitation importance de l'exemple
nous sommes tous semblables et le semblable attire le semblable.
* Ethos= disposition naturelle des hommes pour le rythme et l'harmonie ( v20)
Suppose une relation entre 2 choses rapport mélodieux
La beauté pour les Grecs est dans l'harmonie

Du pointde vue de la finalité, ces 2 causes n'en font qu'une.
Ordre de la nature exprime une finalité. La nature ne faut rien en vint, elle est finalisée.
Aristote reprochait à Empedocle de parler d'une genèse non orientée vers une fin.
Causes naturelles= méthode génétique
La beauté correspond avec la forme distinguer sans séparer afin d'unir sans confondre ( tout art tend vers le beau mais...
tracking img