La prostitution est elle un travail comme les autres ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir de philosophie

Dissertation 

« La prostitution est-elle un travail comme les autres ? »

La prostitution est communément appelée « le plus vieux métiers du monde ». La prostitution est une activité consistant à échanger des relations sexuelles contre une rémunération. Bien que pratiquée par les membres des deux sexes, elle est majoritairement exercée par les femmes et consommée parles hommes. Il est vrai que ce n’est pas une activité nouvelle puisqu’elle existait déjà pendant l’Antiquité. Il apparaît que la première forme de prostitution était sacrée car elle concernait les femmes stériles qui, ne pouvant assurer la procréation au sein d’une famille avec un seul homme, trouvaient une place dans la société en servant la déesse de la fertilité. Mais à partir du XVIIèmesiècle jusqu’ au XIXème siècle, la prostitution est pourchassée et représente même un risque d’emprisonnement ou de bannissement. Ces femmes seraient alors qualifiées comme étant des dévergondées qui feraient de leurs organes sexuels un simple objet pour les hommes qui par conséquent donneraient une mauvaise image de la femme. Mais beaucoup de ces idées sont assez vite oubliées ce qui va permettre auphénomène de prostitution de continuer, car il lui suffit de s’adapter, et de se développer dans la clandestinité pour pouvoir l’exercer.

Mais peut–on pour autant considérer la prostitution comme un travail comme les autres ?

Tout d’abord nous verrons que la prostitution est une activité qui pose problème . Puis nous étudierons les visions politiques divergentes à ce sujet. Pour finirnous exposerons des courants de pensées sur la prostitution, pouvant ou non représenter un travail comme un autre.

Tout d’abord nous verrons donc que la prostitution est une activité qui pose problème car elle est souvent aux mains de la criminalité organisée. Les prostitués sont souvent mêlées à des affaires de drogues car la plupart sont des toxicos, le plus souvent ayant recours à l’héroïneou le crack.. Cela coûte très cher et pour pouvoir se les procurer il faut donc avoir de l’argent ; pour cela les prostitués vendent un service sexuel qui leur rapporte l’argent nécessaire pour acheter les drogues.
La majorité de ces prostituées toxicomanes prennent part à la prostitution de rue, car elles ne disposent pas généralement des ressources nécessaires pour travailler de façon autonomedans un bordel ou pour être call-girls, et beaucoup de maisons closes ne veulent pas employer des personnes droguées.
En plus des affaires de drogues, les prostitués sont aussi parfois également concernées par les maladies sexuellement transmissibles. Beaucoup de ces maladies sont mortelles, d’autres ne le sont pas , et font peur à la société tel que le sida, la syphilis, la condylome, lepapillomavirus … Même si il est vrai que ces maladies ne sont pas propres aux prostitués, le fait qu’ une personne d’entre eux en soit atteinte peu entraîner plus de victimes qu’une personne ayant des rapports sexuels limités. Bien que la probabilité de transmission des maladies par l’activité sexuelle varie grandement d’une pathologie à l’autre, en général un rapport sexuel peut être considéré commerisqué dans les deux sens : celui de transmettre au partenaire, comme celui de recevoir. La diffusion des IST est donc très majoritairement liée à la prostitution.
De plus , pour les riverains, la prostitution de rue est souvent très mal vécue car, en termes d’image, elle aurait pour conséquence indirecte de dévaloriser les propriétés du quartier. Les riverains se plaignent parfois de nuisancescausées par les prostituées et se montrent favorables à l’option du cantonnement de la prostitution dans des maisons closes ou des zones urbaines spécifiques, et a pour seul but de chasser la prostitution de l’espace public pour la reléguer dans des lieux clandestins ou des zones isolées où les prostituées seront encore plus vulnérables.
La prostitution, comme nous avons pu le remarquer, fait...
tracking img