La revolution du tiers etat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1er :
LA REVOLUTION DU TIERS ETAT



La Révolution française a donc pris un mouvement d’accélération à partir de la convocation des Etats généraux. Cette convocation est le fruit de nombreuses disputes. Elle inaugure l’entrée dans une période aux caractéristiques nouvelles. Jusque là, l’histoire institutionnelle de la France se caractérisait par son extrême continuité : unestructuration lente, progressive, un régime qui dura 1000.

A partir de cette convocation, l’histoire de France connait une brusque accélération : le peuple réclame un nouveau statut social, politique, qui est en opposition complète avec la tradition absolutiste. Ce n’est plus d’adaptation du régime qu’il s’agit, mais de mutation. Celle-ci s’accomplit avec les Etats généraux qui vont donner lieu àla première assemblée nationale constituante.
Section 1ère : Des Etats généraux à la constituante


Section 1 : Des Etats généraux à la constituante


Cette période est appelée également le « coup d’Etat du Tiers ». C’est la période qui commence le 5 mai 1789 à l’ouverture des Etats généraux et qui s’achève le 14 juillet avec la prise de la Bastille qui consacre les acquis établis parles Etats généraux qui se sont proclamés assemblée Nationale.
Le 17 juin 1789, naissance de l’Assemblée national du nouveau régime.

Avant de les réunir, il fallait convoquer les Etats généraux. Celle-ci fut loin d’apaiser les choses. Elle explique aussi la dimension dramatique prise par cette réunion des Etats généraux.


1) la convocation des Etats généraux

La convocation desEtats généraux en 1789 est en elle-même parfaitement insolite. Cela fait en effet très longtemps que ces Etats n’ont pas été réunis. Ils ont été éliminés par la royauté absolue. Ils ont été laminés par la doctrine absolutiste. Le roi, seul représentant de la Nation a éliminé la concurrence et donc les Etats généraux qui ont été réunis pour la dernière fois en 1614. La royauté avait paralysé lesassemblées notables que l’on réunit en désespoir de cause en 1787. La convocation de cet organe représentatif de la nation est très insolite.
Elle témoigne de l’échec du gouvernement absolu. L’opinion publique attend de cette réunion de profonds changements. Avec cette convocation, la vie publique est quasiment arrêtée : les réformes sont mises en suspend. En apparence pourtant, rien n’a changé. Laréunion des Etats généraux se présente sous la forme d’une concession du roi, et d’ailleurs, le 3 mai 1789, tous participent à la procession solennelle du saint sacrement, tous célèbrent le fondement religieux de cette royauté, et tous viennent s’incliner devant le roi.
Le 5, lors de la séance d’ouverture, le roi rappelle à ses Etats qu’il les a réuni pour l’aider à rétablir les finances duroyaume, mais il leur rappelle que leur rôle n’est que consultatif.

Le respect de la tradition n’est qu’apparence : tout est nouveau. L’opinion publique se sent méprisée. En effet, l’opinion publique revendique une convocation des Etats généraux très différente de cette forme traditionnelle de convocation. C’est cette faute de la royauté qui précipite les évènements : la royauté refuse le doublementdes députés, et le vote par tête.


A- le doublement du Tiers et le vote par tête

Les débats qui précèdent la convocation sont extrêmement virulents : il s’agit de savoir quelle forme donner à cette réunion et de déterminer le nombre de députés.

Le 5 juillet 1788, un arrêt du Conseil d’Etat décide de réunir les Etats Généraux dans leur forme ancienne, celle de 1614. Cet arrêtreprend les deux principes : les députés seront répartis en trois ordres comportant 300 députés chacun. Ces ordres voteront séparément et on comptabilisera les votes par ordre et non pas individuellement. Cela place évidemment le tiers état à la merci des 2 autres ordres.
Cet arrêt est vu comme une trahison : c’est la méconnaissance du précédent de Vizille. En juin 1788, après la journée des...
tracking img