La revolution tranquille- changements sociaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cette analyse examinera les thèmes charnières de l’époque de la révolution tranquille selon Une Révolution Tranquille?, écrit par Thomas Sloan en 1965 et étudiera comment le roman L’ile joyeuse par Louise Maheux-Forcier (1963) communique ces thèmes.
Ayant laissé la Grande Noirceur derrière eux, les peuples Québécoises commençaient à questionner les valeurs traditionnelles et l’influence del’église catholique devenait moins présent dans le système politique et d’éducation. On devenait une société de majorité séculaire. Les femmes eux aussi verraient des changements drastiques tel que le mouvement féministe qui leurs a donne une liberté énorme : elles étaient vues comme vraies individus, séparés de leur identité comme marie de leur épouse.
Au lieu de se définir par leur statut familial,ou collectif culturel, la quête pour l’affirmation de son propre identité comme individu devenait une priorité. La province embrassait lui aussi son identité unique avec le rajeunissement d’emphase sur le nationalisme des Québécoises. Ce dernier inspirait le mouvement séparatiste dans laquelle on voulait devenir un pays souveraine, rejetant un passé définit par la colonisation avec l’arrivée desanglais. L’urbanisation remplaçait l’agriculture comme vie quotidienne donc il n’est pas étonnant que plusieurs jeunes commençait à recevoir une éducation supérieure pour qualifier pour des nouveaux postes. On observait aussi une augmentation dans le nombre de gens immigrants et anglophones, ce qu’initiait un vouloir profond de garder son propre langue francophone.
Deborah 2
Le suivantdiscutera les points importants réalisé par Sloan dans son compte historique des années 1960 et démontrera comment la transition de l’attitude exigée durant cette période est exprimée dans le roman fictionnel mentionné auparavant. L’emphase serra spécifiquement sur les changements dans les valeurs traditionnelles de famille, religion et identification de soie même.
Thomas Sloan, canadien-français, aécrit Une révolution tranquille? en 1968. Son intention était d’examiner les changements caractéristiques qui se sont produit durant cette époque dans divers domaines culturels incluant la politique, la religion, l’économie, et la société.
L’ile joyeuse par Maheux-Forcier raconte l’agrandissement d’une femme durant la révolution tranquille. Ce roman note la différence entre la mentalité et mode devie traditionnelle et le compare avec la vie et mentalité moderne. Il touche sur le sujet de religion et du féminisme, la vie familiale et l’identité individuel. L`histoire document une portion de la vie d’Isabelle et sa combat entre la vie traditionnelle quelle déteste et l’avancement envers une vie moderne. Les relations interpersonnelles entre les caractères du conte démontrent les deux côtésde chaque thème.
Premièrement serra l’exploration des faits de l’ère décrient dans le livre de Sloan. Toujours éminent dans se province était la religion et l’église catholique, sans doute responsable en partie pour la formation de la société à date. Sloan explore le désintérêt et peut être libération de la religion durant la révolution tranquille en faveur de sécularisme. Il attribue ce déclinsoudain en grande parti avec la conquête de Nouvelle-France par l’Angleterre, qui était surtout protestante. Dit-il : «L’Église et la nationalité se rapprochèrent l’une de l’autre dans un but de
Deborah 3
protection mutuelle» (47). Cette citation décrit comment les Québécois ont voulu tellement préservé leur origine française et leur identité souveraine. La conversion envers le sécularisme serveprès ce que comme métaphore pour ce nouveau intérêt dans soie même et son individualité.
«Le nationalisme est à la base de ce que nous avons appelé la révolution québécoise» (Sloan, 134). L’auteur décrit cette base comme étant progressiste. Inspirer lui aussi par la colonisation, le nationalisme (qui existait toujours à Québec) revenait avec force. Cela traduise dans l’individu québécois...
tracking img