La technoscience en question

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3711 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
QUESNOT Alexis

Ethique et société

La science face à l’homme

Ethique et société

Découverte des auteurs :
Hans Jonas

Hans Jonas est un philosophe allemand né en 1903 à Mönchengladbach et mort en 1993 à new York. Il obtient son Abitur (équivalent au baccalauréat français) dans un lycée près de Düsseldorf. Il rejoint ensuite l’université de Freiburg dès 1921 où il étudiera l’histoireet la philosophie. C’est auprès de professeurs comme Husserl ou Heidegger (philosophes allemand reconnus) qu’il développe son amour de la philosophie et s’intéresse tout particulièrement à l’étude de la théologie et de sa relation à la philosophie. Dès 1930, Hans Jonas constate une montée de nazisme importante dans son pays, lui-même juif, il décidera en 1933 de quitter sa terre natale pours’exiler en Palestine. Ses études et son histoire le porteront à considérer la biologie au travers de la philosophie et c’est ces travaux qui le mèneront sur la voie de sa doctrine principale : l’aspect éthique du développement rapide de la technologie par rapport à l’environnement ; sujet principal de son livre : Le Principe responsabilité (1979). Cet ouvrage à succès (150.000 ouvrages vendus enAllemagne) pose les bases de ce que l’on pourrait aujourd’hui appeler une doctrine « éco-citoyenne », Hans Jonas la décrit de la façon suivante : « Agis de façon que les effets de ton action soient compatibles avec la Permanence d’une vie authentiquement humaine sur terre ».
Etienne Klein

Etienne Klein est un physicien français né en 1958. Il fait ces études à l’école centrale de Paris et obtient unDEA de physique théorique. Il effectue ensuite un doctorat en philosophie des sciences. Actuellement directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives. Ses travaux en physique portent principalement sur la notion du temps et de la physique quantique. Nouvellement chevalier de la légion d’honneur (2010), ce sont ces idées sur la dangerosité de la science àcourt, moyen et surtout long terme qui en font un personnage souvent pris à parti dans les débats de remise en question de la science. Etienne Klein évoque notamment la peur que peut inspirer la science au grand publique.
http://www.evene.fr/
http://www.lescitations.net/
http://agora.qc.ca
http://www.arte.tv/fr

Face à l’extension toujours croissante des sciences et de la technique, l’homme,initiateur du mouvement, se retrouve perdu et à la fois entraîné dans cette avancée permanente. L’esprit humain a de tout temps cherché à se développer, à repousser les limites pour adapter les frontières de son monde à ceux de son esprit. Actuellement, la science, reflet du progrès humain, est de plus en plus remise en question. Son impact à long terme semble de plus en plus préoccuper ceux-làmême qui, hier encore, ne voyait en la technique qu’un moyen « pratique » de répondre à un besoin. Comment en est on arrivé là ? Pourquoi la science effraie-t-elle et comment l’Homme réagit à cette menace ? Ce sont les questions auxquelles nous essayerons d’apporter quelques éléments de réponse. Pour comprendre ce nouveau regard, il convient d’étudier les relations tendues qui se sont tissées entrel’homme et la science, nous tenterons ensuite de définir et d’expliquer d’inaction de l’Homme face à la menace malgré la prise de conscience. Enfin, il convient de porter un regard sur la situation actuelle et les solutions qui s’offrent à l’Humanité. Nous appuierons notre étude sur deux textes : « La science en question » d’Etienne Klein et « une éthique pour la nature » de Hans Jonas.
L’hommecontre la science

La science du point de vu de l’homme
Depuis la nuit des temps, la science a pour but de savoir, de comprendre et d’expliquer. C’est un domaine sans âge dans lequel l’Homme place tous les éléments de réponse et d’explications des phénomènes naturels. A l’origine proche de la philosophie, elle aussi crée dans le but d’expliquer et de comprendre mais cette fois ci l’homme,...
tracking img