La tour de babel par pierre bruegel (1525-1569)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1078 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Dans le traitement de ce thème, Bruegel fait plusieurs choix significatifs et relativement ambigus. Bien qu’il représente un défi humain voué à l’échec, l’artiste semble refuser à donner au mythe une tournure tragique : l’écroulement programmé de la Tour n’empêche pas la ville de croître aux alentours.
Avant de procéder à l’étude du tableau, il convient derevenir rapidement sur le texte biblique qui l’a inspiré : dans la plaine de Shinéar (au sud de l’Irak actuelle), le roi Nemrod et son peuple avaient entrepris la construction d’une tour qui devait atteindre les cieux. L’unité des hommes, qui parlaient tous la même langue, semblait rendre le projet possible. Pour punir l’orgueil humain, Dieu décide alors de diversifier les langues et les empêcheainsi de s’entendre et de poursuivre leur entreprise.
Plusieurs lectures de ce mythe ont été proposées, allant d’une explication du développement des différentes civilisations, des processus de sédentarisation et de diversification linguistique à une condamnation de l’orgueil des hommes.
Mais qu’en est-il de cette œuvre de Bruegel ? Quelle est sa position par rapport au récit, etqu’apprend-t-on de nouveau sur l’art à partir de ce tableau ?
Tout d’abord, nous tenterons d’analyser la peinture pour en déduire la manière dont Bruegel a pu interpréter le mythe, pour tenter ensuite d’en savoir plus sur l’art et de dépasser le préjugé selon lequel l’art ne serait qu’une simple imitation d’un modèle. Nous finirons l’étude du tableau en essayant de montrer comment l’artisteenvisage la notion de progrès, qui est implicitement posée par le mythe.

I. Analyse technique de l’oeuvre

1- Les lignes

→ Bruegel utilise 2 types de lignes pour délimiter les différents espaces du tableau :
- les lignes courbes sont réservées aux paysages naturels (montagnes, côtes, fleuves) et à la tour, qui s’intègre alors mieux à l’environnement, et
- les lignes droites sont cellesde la ville et du port. L’artiste associe la tour à la nature, ce qui peut montrer le désir des hommes de s’approcher de la nature et de Dieu.

2- Les directions

- Les verticales sont nettement visibles et donnent de l’élan au projet,

→ il en découle une impression d’énergie, de dynamisme (énergie dépensée par les hommes pour construire la tour).

→ La construction de la tour a pourobjectif d’atteindre Dieu et Bruegel semble souligner le caractère glorieux de l’entreprise.
- mais il y a aussi beaucoup d’horizontales et d’obliques,
→ d’où l’on peut déduire que le peintre avait sans doute le souci de vouloir relativiser le projet et y apporter une pointe de réalisme.

→ En fait, on voit bien que le peintre montre le côté ambitieux et prestigieux du projet, tout enrelativisant et en exposant l’importance des difficultés que l’homme rencontrera au cours de la conception d’un tel projet.

3- Les couleurs

→ les couleurs dominantes sont le bleu, le vert et le jaune. Elles semblent être articulées et agencées de manière très minutieuse.
- les couleurs chaudes et épaisses sont effectivement au 1er plan : avec l’ocre clair de l’extérieur de la tour, le rouge dela brique à l’intérieur et au pied du chantier, et le jaune vif dans la tunique d’un des accompagnateurs du roi Nemrod.

- Les couleurs froides, légères sont au 2ème plan, derrière la tour, même dans la ville d’où émergent à peine quelques tâches brunes.
→ Ainsi, tout ce qui concerne la tour et sa construction est marqué par des couleurs chaudes et surtout du jaune.
→ On a donc un élémentjaune et clair dans un contexte sombre et froid, comme si ce contraste signifiait que le projet sort de l’ordinaire, éclaire en quelque sorte le monde.

4- Les contrastes de taille

- la tour occupe la plus grande partie de l’espace.
- elle est placée au centre, son sommet où s’accrochent quelques nuages touche le haut de la toile.
- tout paraît minuscule : les montagnes et la ville en...
tracking img