La verite si je ment

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (504 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gardien du Real Madrid depuis 1999, l'Espagnol n'a jamais gagné la Coupe du Roi. La finale de mercredi, face au FC Barcelone, lui offre l'opportunité de vaincre cette malédiction, qui toucheégalement son club depuis dix-huit ans.

Dans le but madrilène, il a tout gagné*. Ou presque. Un trophée manque encore à son impressionnante collection : la Coupe du Roi. Pour Iker Casillas, la malédiction asuffisamment duré. "Je n'ai pas remporté ce trophée alors que je suis ici depuis onze ans", enrage celui qui garde la cage du Real Madrid depuis le 9 septembre 1999. Du haut de ses 29 ans et de ses563 matches sous le maillot merengue, Casillas n'aspire qu'à une chose : soulever enfin ce trophée. Face au Barça, l'occasion sera belle. Elle s'était déjà présentée en 2002 comme en 2004. A chaquefois, Cesar lui avait été préféré. Du banc de touche, Casillas avait assisté, impuissant, à ces deux finales. Toutes deux perdues, face au Deportivo La Corogne (1-2), puis face au Real Saragosse (3-2a.p.).

"C'est vital"

Mercredi, l'international espagnol sera bien là. Le couteau entre les dents. Prêt à ramener une Coupe qui fuit son club depuis ce succès face à Saragosse (2-0), en 1993. "C'estun trophée très important pour le Real Madrid et nous ne pouvons nous permettre de ne pas le gagner. C'est vital", insiste San Iker sur le site officiel du club. Après deux saisons vierges, le Real afaim. Très faim. Casillas confirme : "Nous pensons qu'il est désormais temps de remporter beaucoup de titres." Mais face à l'indétrônable leader de la Liga, "ce ne sera pas facile". "Ce sera un supermatch entre les deux meilleures équipes d'Espagne. Tout peut arriver, mais nous sommes vraiment excités concernant nos chances de réussir. Nous espérons pourvoir gagner la Coupe."

Pour parvenir àleurs fins, les Madrilènes ont un sérieux atout dans leur manche. Il s'appelle José Mourinho. Le Portugais est un "gagnant". Il l'a prouvé sur le banc de Porto, de Chelsea et de l'Inter. A ses...
tracking img