La vision du centre sur les mouvements nationalistes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1447 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La vision du centre sur les mouvements nationalistes :

Les textes font référence à la vision du Parti Communiste sur les mouvements nationalistes engendrés par les diverses ethnies dans les républiques autonomes et régions économiques au moment de la première partie du gouvernement de Gorbatchev (1985-1991). Ce gouvernement a été caractérisé par l’exécution de beaucoup des graduelsreformes socioéconomiques (perestroïka) et politiques en poursuivant la dynamisation de l’économie ; obtention de compétitive ; plus transparence des institutions et liberté de presse. Le premier texte (Pravda, 23 décembre 1986) est un éditorial d’un périodique développé pour membres du groupe bolchevique et un des véhicules de communication officiel de l’État soviétique la révolution d’Octobre. Leseconde (The Armenian Reporter, 17 décembre 1987) est un article d’un journal crée dans 1967 pour arméniens résidents aux États Unis et que se maintient comme l’un des principales sources d’information extérieure sur l’Arménie.
Même que les textes soient différents sur les propres naturelles et utilisent images différents dans un même période historique, l’analyse sérieuse des les textespermettre obtenir un problématique : serait possible construire une « conscience nationale » de « internationalisme soviétique » et au même temps permettre lâcher le contrôle du centre sur le république ? Ça-veut-dire, la vision du centre sur le développement des républiques pour le renforcement de l’État soviétique s’est avérée insoutenable parce que l’explosion des mouvements nationalistesauraient étés inhérentes à las reformes de l’époque (facteurs intérieures) ou parce que ses mouvements auraient étés une conséquence des incapacité de coopération économique entre les unîtes et des interférences extérieures ?
Est possible d’établir une structure ensemble des deux textes sur la contribution des documents pour l’analyse de la problématique. Explicit ou implicitement, les deuxtextes présentent des thèmes : i) la vision du centre sur les reformes socioéconomique et politique, ii) la propagande communiste et les mécanismes de contrôle du centre sur les républiques en faveur d’internationalisme soviétique et iii) la vision des républiques sur les reformes. En analysant ses thèmes et en contextualisant la vision du centre sur les mouvements nationalistes en autres périodeshistoriques, on peut comprendre qui le nationalisme et communisme soviétique se dialoguent dans un modèle de circule vicieux.
La vision du Parti Communiste dans le gouvernement du m. Gorbatchev est caractérisée par l’idée de que « l’élaboration de la puissance de l’État soviétique et de sa richesse dépend de la réalisation des potentiels de chaque république et de chaque régionéconomique ». Donc, La vision de Gorbatchev et de le Parti Communiste à la décade de 1980 s’approximait au Marxisme-Léninisme, dans lesquels diminutions des inégalités et accroissance des prospérités permettrait de réduire les différences nationales. Ainsi comme Marx, Gorbatchev et le Parti Communiste croyaient au début de la perestroïka que le nationalisme était un sentiment qui pourrait dissiper par lemouvement plus importante, le internationalisme socialiste. Ça ne signifie pas que l’existence des nations doivent être disparaître : Gorbatchev était international socialiste, mas il n’était pas cosmopolite. Ainsi comme Lénine, Gorbatchev au début de la perestroïka croyait dans le modèle fédéraliste de forte république et fort centre. Cette vision est en accordance au argument de m. Ligatchev de que« L’Union Soviétique émergera encore plus forte dans la restructuration et que la force d’attraction du socialisme est en train de croître ». Ainsi comme Marx, ils croyaient que les travailleurs sont bénévoles d’entre eux et pour ça le mouvement international est trop forte que le nationalisme. Donc, il a permit certaine autogestion république (khozrachet), usage des langues natives dans les...
tracking img