Lamartine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8579 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
CORPUS DE POÈMES

Savoir, Penser, Rêver. Tout est là !

1

1 Victor Hugo, Préface de Les rayons et les ombres, 1840

1

A mes élèves, de tout mon cœur… AF

Ordre du Jour Tenir l'âme en état de marche Tenir le contingent à distance Tenir l'âme au-dessus de la mêlée Tenir Dieu pour une idée comme une autre un support, une éventualité, une contrée sauvage de l'univers poétique Tenir lespromesses de son enfance Tenir tête à l'adversité Ne pas épargner l'adversaire Tenir parole ouverte Tenir la dragée haute à ses faiblesses Ne pas se laisser emporter par le courant Tenir son rang dans le rang de ceux qui sont décidés à tenir l'homme en position estimable Ne pas se laisser séduire par la facilité sous le prétexte que les pires se haussent commodément au plus haut niveau et que lesmeilleurs ont peine à tenir la route Etre digne du privilège d'être sous la forme la plus réussie: l'homme. Ou mieux encore, la femme.

Dessin:
Robert Petit-Lorraine

Jean-Pierre Rosnay

2

TABLES DES MATIÈRES

AUTEURS

A. de Lamartine G. de Nerval A. de Musset V. Hugo Ch. Baudelaire P. Verlaine A. Rimbaud G. Apollinaire P. Éluard L. Aragon R. Char H. Michaux R. Desnos P. Fort F.Ponge J. Prévert L. Sédar Senghor Notes

…………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………….

4 5 6 7 8 11 12 13 16 18 19 20 21 22 22 23 26 27

3

ALPHONSE DE LAMARTINE

L’AUTOMNE

LE PAPILLON

Salut ! bois couronnés d’un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Salut, derniersbeaux jours ! Le deuil de la nature Convient à la douleur et plaît à mes regards ! Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire, J’aime à revoir encor, pour la dernière fois, Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois ! Oui, dans ces jours d’automne où la nature expire, À ses regards voilés, je trouve plus d’attraits, C’est l’adieu d’un ami, c’est ledernier sourire Des lèvres que la mort va fermer pour jamais ! Ainsi, prêt à quitter l’horizon de la vie, Pleurant de mes longs jours l’espoir évanoui, Je me retourne encore, et d’un regard d’envie Je contemple ses biens dont je n’ai pas joui ! Terre, soleil, vallons, belle et douce nature, Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ; L’air est si parfumé ! la lumière est si pure ! Aux regardsd’un mourant le soleil est si beau ! Je voudrais maintenant vider jusqu’à la lie Ce calice mêlé de nectar et de fiel ! Au fond de cette coupe où je buvais la vie, Peut-être restait-il une goutte de miel ? Peut-être l’avenir me gardait-il encore Un retour de bonheur dont l’espoir est perdu ? Peut-être dans la foule, une âme que j’ignore Aurait compris mon âme, et m’aurait répondu ?... La fleurtombe en livrant ses parfums au zéphire ; À la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ; Moi, je meurs ; et mon âme, au moment qu’elle expire, S’exhale comme un son triste et mélodieux.

Naître avec le printemps, mourir avec les roses, Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur, Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses, S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur, Secouant, jeune encor, lapoudre de ses ailes, S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles, Voilà du papillon le destin enchanté! Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose, Et sans se satisfaire, effleurant toute chose, Retourne enfin au ciel chercher la volupté! Nouvelles Méditations poétiques, 1823

Méditations poétiques, 1820

4

GERARD DE NERVAL...
tracking img