Langage efficace

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3204 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un langage efficace

[pic] Un langage simple
Un langage simple, avec des phrases courtes, est toujours plus efficace.
Une phrase courte est une phrase d’environ douze mots.
Elle a un sujet, un verbe et un complément. Un langage simple est un langage compris par tous, même par les non-initiés.
[pic]Un langage juste
Le langage est à l’image de ce que nous sommes et vice et versa…

Enmodifiant notre langage et en utilisant des formules « plus efficace » nous renforçons notre impact.

Nous avons trop tendance à utiliser des formules qui nous suggèrent à nous-mêmes (autosuggestion) l’échec ou nous rabaisse.

[pic]Les postures 
Il y a quatre postures physiques qui génèrent des attitudes différentes et qui peuvent marquer l'auditoire.
Elles se décomposent en deux familles :Rapport à la verticalité :
L'extension : attitude de domination ou de quant-à-soi.
La contraction : attitude de soumission

L'idéal est d'être dans sa verticalité, ni en extension, ni contracté, tiré vers le haut, le buste en ouverture.
Rapport au mouvement :
Vers l'avant : attitude de partage et d'ouverture aux autres.
Vers l'arrière : attitude de fuite et de crainte.

À vous de choisir ![pic] Le Trac :

[pic]

Sarah Bernhardt recevant une élève comédienne :
- Mon petit, lui dit-elle, avez-vous le trac ?
- Non, Madame, répondit la jeune fille étonnée.
- Rassurez-vous, cela viendra avec le talent.

C'est la prise de conscience d'un enjeu qui engendrele trac
et la prise de parole en est un :

il faut convaincre, s'exprimer clairement, séduire, sans quoi la teneur du propos, aussi intéressant soit-il, n'atteindra pas l'auditoire; dans le jargon des artistes : ne passera pas la rampe .

Conseil :

Le Trac source d'énergie : un trac bien négocié est un trac utile. Il mobilise l'énergie dont on a besoin pour faire face à une situationinhabituelle ou déstabilisante, il permet le passage à l'acte de la prise de parole qui, lui-même, fait disparaître le trac.
La Respiration, la décontraction et les autres points abordés ici aident à bien utiliser l'énergie libérée par le trac.

[pic] La Respiration

[pic]
Elle détermine la bonne émission de la voix.
Elle permet la détente musculaire etnerveuse.
Elle est nécessaire pour vivre… Et faire vivre son discours !
Il existe trois types de respiration :

claviculaire, thoracique et abdominale.
1/ Claviculaire :
Gonflement de la cage thoracique et élévation des épaules. C'est la respiration dite "haute", celle que nous utilisons quand on nous dit de respirer « à fond » chez le médecin. Elle peut bloquer la voix et générer du stress.
2/Thoracique :
Ouverture de la cage thoracique par l’élargissement des côtes et le gonflement de la poitrine.
C'est la respiration la plus connue, utilisée par la plupart des sportifs amateurs.
3/ Abdominale :
Entraînez-vous, c'est la bonne !
Abaisser le diaphragme et détendre les muscles abdominaux.
Cette respiration se découvre facilement si l'on s’allonge sur le dos en plaçant une main surle ventre. Lors de l’inspiration : la main est soulevée, le ventre se gonfle, puis se creuse à l’expiration.
C'est la respiration idéale pour la voix chantée et parlée. Elle permet en plus de gérer le stress.
Cette respiration par le ventre est la première que nous connaissions. Elle est innée. C'est celle des bébés, des petits enfants, des personnes qui ont pu conserver un rythme de vie prochede leur rythme biologique.

Conseil

Régulièrement et sans précipitation, travaillez-la, vous parviendrez à respirer de cette façon à volonté. Il faut vous rééduquer.

En dormant, vous respirez par le ventre, c'est donc que vous savez le faire.
Une main sur le ventre, soufflez profondément et, ensuite, relâchez progressivement la tension abdominale.

Il faut décompresser !

[pic] La...
tracking img