Le bien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:rect}
Élevage intensif des animaux de consommation
« En fait, si une personne fait du mal aux humains elle sera considérée comme étant cruelle, mais quand des gens sont cruels envers des animaux, spécialement au nom du commerce, on ferme alors les yeux sur cette cruauté, et lorsque de grosses sommes d'argent sont en jeu, elle sera même défendue par des gens autrement intelligents.» (Ruth Harrison ).
Quiconque vit avec un chat, un chien ou un oiseau sait très bien que les animaux ressentent des émotions, démontrent de la joie, de la peur et de l'affection. Ils communiquent entre eux par des sons, des cris, des chants et s'entraident mutuellement. Certains vivent en troupeau, en clan et une hiérarchie s'établit entre eux.
{draw:frame} Il existe des lois pour protéger leschats et les chiens ( même si elles ne sont pas appliquées dans la majorité des cas "surtout au Québec" ), mais elles sont inexistantes pour les animaux élevés pour la consommation humaine. Les méthodes modernes d'élevage considèrent avant tout l'animal comme une source de profits, une machine à viande sur pattes. On fabrique la viande comme des automobiles en série! Les animaux emprisonnés dansles fermes concentrationnaires mènent une existence artificielle où l'on ne respecte pas leurs besoins les plus élémentaires. Ils n'ont pas droit à de l'exercice, ni à l'air extérieur ni à l'interaction avec leurs pairs. Ils subissent l'immobilisation partielle ou totale, parfois dans la noirceur ou la lumière artificielle, faisant l'objet de manipulations génétiques, de croisements, demutilations afin de satisfaire aux demandes des humains.
Jamais dans toute l'histoire de l'humanité a-t-on vu ce genre d'exploitation, de domination et d'oppression exercées sur les animaux comme celle de l'industrie de l'agriculture. Pour remédier à cette vie animale contre-nature, les éleveurs doivent avoir recours à une panoplie de produits chimiques ( antibiotiques, sulfamides, tranquillisants,hormones, anabolisants, vaccins ) afin de contrer les nombreuses maladies qui terrassent les animaux d'élevage intensif.
Il n'est guère surprenant de constater que les humains se nourissant de viande provenant d'animaux élevés et tués dans la douleur et la peur souffrent à leur tour de divers désordres physiques, énergétiques.
{draw:rect}
Agriculture Industrielle: Folie Mécanisée
La vie surferme telle que décrite dans les livres n'est pas du tout la même dans la réalité. Les verts pâturages et les scènes de basse-cour idylliques peintes dans les livres d'enfants sont remplacés par des bâtiments de métal sans fenêtre, des cages en grillage et autres systèmes de confinement, le tout connu sous l'appellation d'élevage industriel.
Privation et Maladie
Le système d'élevageindustriel moderne s'efforce de produire la plus grande quantité de viande, de lait et d'oeufs le plus rapidement possible et à bon marché, dans l'espace le plus réduit possible. Les vaches, les veaux, les porcs, les poulets, les dindes, les canards, les oies, les lapins ainsi que d'autres animaux sont enfermés dans de petites cages ou des enclos, dans lesquels ils ne peuvent souvent pas bouger. Ilssont privés d'exercice afin que l'énergie de leur corps soit affectée vers la production de chair, d'oeufs ou de lait pour la consommation humaine. Ils sont bourrés d'hormones de croissance pour les engraisser plus rapidement et sont génétiquement modifiés pour devenir plus gros ou produire plus de lait ou d'oeufs que ce que la nature ne les avaient destinés à l'origine.
Parce que l'entassementcrée une atmosphère propice à la maladie, les animaux d'élevage industriel sont nourris et pulvérisés d'énormes quantités d'antibiotiques et de pesticides qui logent dans leurs corps et se transmettent aux gens qui les mangent, créant des risques sérieux pour la santé humaine.
{draw:frame}
http://www.farmsanctuary.org
La volaille est divisée en deux groupes: les poules pondeuses et les...
tracking img