Le canada

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5101 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’IMPLANTATION AU CANADA

L'implantation au CANADA

LE PAYS

AU 1ER JANVIER 2003, 40.000 FRANÇAIS ÉTAIENT ENREGISTRÉS. LA COMMUNAUTÉ FRANÇAIS AU QUÉBEC EST ESTIMÉE À 100.000 PERSONNES.

Le Français sont dans l'ensemble bien intérés dans la vie économique et sociale québécoise. Ils ocupent des emplois dans la plupart des setceurs du tertiaire (90%).

On compte 280 fillialesd'entreprises françaises implentées au Québec (qui emploient plus de 40.000 salariés).

La présence française s'est aussi considérablement développée dans le domaine des hautes technologies, de de l'aéronautique et du multimédia. A Québec même, les PME françaises se trouvent surtout dans le secteur de la restauration, de l'hôtellerie, du commerce.

[pic]

Chiffres clés

• LANGUE :FRANÇAIS

• Nombre d'habitants : 7,5 M

• Monnaie : Dollar Canadien (CAD)

• Décalage horaire : - 6h (par rapport à Paris)

• PIB : 229 Mds US$

• Climat : chaud et humide en été , sec et froid en hiver

Géographie

DÉCALAGE HORAIRE (PAR RAPPORT À PARIS) :

- en été, 6 heures de moins.

- en hiver, 6 heures de moins.

Le passage à l'heure d'été s'effectuele dernier samedi du mois d'avril, et le passage à l'heure d'hiver le dernier samedi du mois d'octobre.

Présentation générale

PLUS GRANDE PROVINCE[1] DU CANADA AVEC 1.667.926 KM², LE QUÉBEC EST BORDÉ À ÀL’OUEST PAR LA BAIE D’HUDSON ET LA PROVINCE DE L'ONTARIO, À L’EST PAR L’OCÉAN ATLANTIQUE, LE CANAL DU LABRADOR ET TERRE-NEUVE, AU SUD PAR LES ETATS-UNIS ET LES APPALACHES DU NORD.

Leterritoire se découpe en trois grandes zones géographiques : le bouclier canadien au nord, la vallée du Saint-Laurent et, au sud, les Appalaches.

La partie québécoise du "bouclier" occupe les quatre cinquièmes du territoire. Une très longue érosion a raboté les Alpes primaires, formées de granits, de grès, de schistes, les transformant en plateaux ondulés, vallées creuses, dépressionssituées parfois au-dessous du niveau de la mer. Les glaciations successives ont creusé de nombreux lacs de toutes tailles et poli les collines. La bordure sud du bouclier, couverte d'épaisses forêts de conifères, constitue le massif des Laurentides. A l’origine agricole, la région s’est progressivement transformée en un espace consacré aux sports et aux loisirs.

Les Appalaches constituent la find'une longue chaîne montagneuse érodée, qui débute vers le golfe du Mexique et se termine vers l'île de Terre-Neuve où elle disparaît dans l'Atlantique. Les Appalaches du Québec, composées de calcaires, de grès et de schistes, mêlés de roches ignées, se présentent sous forme de terrasses discontinues, ornées de quelques sommets. Les monts Notre-Dame et les monts Otish en sont les principauxmassifs. Le mont Jacques-Cartier (1268 m), en Gaspésie, est le point culminant de la région. Les pentes qui mènent à ces terres élevées sont relativement prospères grâce à la forêt, l'agriculture, de petites industries et, de plus en plus, au tourisme.

Entre le "bouclier" et les Appalaches s'étend la plaine du Saint-Laurent, long triangle de terres basses et fertiles dont la base s'étire versl'Atlantique. Alimenté par ses puissants affluents, le fleuve Saint-Laurent a un débit de 8500 m3 seconde à Montréal. Il s'élargit à partir de Québec, et ses rivages, en aval de l'île Anticosti, sont éloignés de 125 km. Les eaux y sont déjà salées et soumises aux marées. C’est dans cette région de plaine, la plus peuplée de la province, que l’on trouve les grandes agglomérations, les terres arables, lesindustries et les voies de communication qui mènent au coeur du continent nord-américai n.

La toundra domine dans le nord, alors que les plateaux sont couverts de forêts de résineux.

Réorganisation territoriale

UNE RÉ ORGANISATION TERRITORIALE D'IMPORTANCE EST ACTUELLEMENT EN COURS AU QUÉBEC. A L'ISSUE D'UN LIVRE BLANC, EN 2000, PUIS DES PROJETS DE LOI N° 150 (SUR LA FISCALITÉ...
tracking img