Le changement climatique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2705 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Dès la fin des années 1970, la réflexion sur les problèmes environnementaux n’était déjà plus cantonnée aux seuls cercles écologistes. L’environnement était devenu un objet de préoccupation des Etats. Mais ce n’est qu’en 1992, lors du sommet de la Terre à Rio, qu’ils ont finalement reconnu la nécessité d’agir dans le cas d’un « partenariat mondial ». Après le temps dela prise de conscience, l’adoption de la Convention-cadre sur le changement climatique à Rio en 1992, puis du Protocole de Kyoto en 1997, marque le début d’une nouvelle phase qui est celle d’une politique concertée entre les Etats. Cette politique ne va pas sans heurts car elle remet en cause les choix de développement du Nord et du Sud et posent en particulier la question cruciale de l’énergie.I. Le bilan scientifique

Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) est un organisme fondé en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations Unies pour l’environnement. Sa mission est de rassembler des données scientifiques, techniques et socio-économiques pertinentes afin d’envisager les risques des changements climatiques liés auxactivités humaines. Il doit également formuler et évaluer des stratégies possibles de prévention et d’adaptation.

Il a publié un premier rapport en 1990. Mis à jour en 1992, ce rapport a servi de base à la négociation de la Convention-cadre de Rio. Un second rapport a été publié en 1995 et un troisième en 2001 qui fait état de l’augmentation des indices témoignant d’un réchauffement de laplanète et d’autres modifications du système climatique.

En 2007, le GIEC a publié trois volumes sur le changement climatique : le premier établit les bases scientifiques physiques de la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique, le second établit un diagnostic alarmant des impacts du réchauffement climatique, le troisième établit les mesures d’atténuation.

1. Le réchauffementclimatique

Au cours du XXe siècle, la température de l’atmosphère de la planète a augmenté de 0,6 ° C et le réchauffement s’est produit notamment de 1910 à 1945 et depuis 1976. Le niveau des mers a progressé de 10 à 20 cm.

Divers changements climatiques ont été observés :

- dans les zones de moyennes et hautes latitudes de l’hémisphère Nord, les précipitations et la fréquence des épisodes defortes précipitations ont augmenté ;

- les épisodes chauds du phénomène El Nino ont été plus fréquents, plus durables et plus intenses depuis le milieu des années 1970 ;

- dans certaines régions, notamment d’Asie et d’Afrique, la fréquence et l’intensité des sécheresses ont augmenté durant ces dernières décennies.

Dans son rapport de 2001, le GIEC prévoit une augmentation de la températuremoyenne de surface de 1,4°C à 5,8°C entre 1990 et 2100. Le réchauffement devrait s’intensifier, notamment durant l’hiver dans les régions de hautes latitudes de l’hémisphère Nord ; l’humidité et les précipitations devraient augmenter, les phénomènes extrêmes devraient se renforcer ; la mousson dans les pays d’Asie serait déréglée et la fonte des glaciers et de la banquise accélérée ; l’élévation duniveau moyen des océans est estimée entre 9 et 88 cm selon les modèles.

Le GIEC insiste sur les incertitudes qui demeurent, en particulier sur l’effet du réchauffement provenant de l’activité du soleil et des volcans, souligne que la complexité des processus en œuvre dans le système climatique interdit de se livrer à la simple extrapolation du passé ou de statistiques pour en tirer desprojections et ne cache pas que les réponses diffèrent selon le modèle utilisé.

Néanmoins, il conclut que l’essentiel du réchauffement observé au cours des cinquante dernières années résulte sans ambiguïté de l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre (GES).

2. L’effet de serre

La température moyenne de la planète résulte de l’équilibre entre le flux de rayonnement solaire...
tracking img